Boule et Bill, un duo indémodable

Publié

Bande dessinéeBoule et Bill, un duo indémodable

JEUNESSE Le 43e album de la série utilise les mêmes ressorts que les précédents, et cela fonctionne toujours.

par
Joseph Gaulier
Boule et Bill vivent toujours via d'autres auteurs.

Boule et Bill vivent toujours via d'autres auteurs.

Dargaud

Qui aurait pu penser qu’un scénario basé sur la vie d’une famille avec son cocker connaîtrait un tel succès et s’étendrait aussi longtemps dans le temps? C’est pourtant ce qui arrive à Boule et Bill, avec un 43e album sorti à la fin de l’année dernière. «L’échappée Bill» utilise les mêmes ficelles que depuis le début de la série créé en 1959 par Roba, l’auteur décédé en 2006.

L’enfant Boule est, comme à son habitude, plus porté sur ses divertissements que sur ses devoirs. Il aime toujours faire le pitre avec son chien roux, lui-même jamais en reste pour faire l’andouille. Parfois avec la complicité de l’ami Pouf. L’album présente les membres de la famille en train de jouer au badminton (attention danger!), de tenter de laver le chien (pas une mince affaire), se promener en forêt ou faire des jeux. Des activités toutes simples, où le sel qui fait les gags de la série se retrouve à chaque fois.

Les auteurs Cazenove et Bastide ont reproduit l’univers de Roba, sans trop le moderniser. Les télévisions restent anciennes, la famille roule toujours en Citroën 2CV, tandis que ni les adultes, ni les enfants n’utilisent de téléphone portable. Un choix judicieux pour faire perdurer une série devenue mythique pour de nombreux jeunes.

• «Boule et Bill. L’échappée Bill». Cazenove et Bastide, d’après Roba. Dargaud, 11,50 euros.

Dargaud
0 commentaires