Décision de justice – Brandao a été mis en examen pour viol

Publié

Décision de justiceBrandao a été mis en examen pour viol

La juge d'instruction marseillaise Laetitia Ugolini a mis en examen mercredi soir pour "viol" l'attaquant brésilien marseillais. Il a toutefois été laissé en liberté.

Mis en examen pour viol, Brandao a toutefois été laissé en liberté, avec interdiction de croiser rencontrer la victime.

Mis en examen pour viol, Brandao a toutefois été laissé en liberté, avec interdiction de croiser rencontrer la victime.

AFP

Le joueur a été remis en liberté mais placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de rencontrer la victime. Une jeune femme de 23 ans avait déposé plainte contre lui pour des faits présumés qui s'étaient déroulés dans la nuit du 1er au 2 mars dernier. L'attaquant de l'OM a quitté mercredi soir le palais de justice pour regagner son domicile, accompagné d'un membre de sa famille.

On évoque de source proche de l'enquête "un flirt sur fond d'alcoolisation qui aurait dégénéré". La victime s'était rendue à l'hôpital aussitôt après les faits. Elle a produit un certificat médical devant les services de police, qui fait état de nombreuses ecchymoses. Le parquet de Marseille a fait valoir que de nouvelles investigations devaient avoir lieu et que la thèse de la victime devait être confrontée de nouveau à celle de l'auteur présumé. La jeune femme aurait eu plusieurs relations sexuelles avec d'autres joueurs de l'OM.

«Tout cela perturbe le groupe»

À la mi-journée, les joueurs de l'OM et les membres du staff technique phocéen ont été entendus par les enquêteurs, venus au centre d'entraînement de l'OM en compagnie de la jeune femme de 23 ans qui a porté plainte contre Brandao. "Oui, j'ai vu la brigade des moeurs arriver", a confirmé l'entraîneur Didier Deschamps aux journalistes présents. "Nous avons tous été entendus, ça faisait partie de l'enquête".

L'ambiance était plutôt tendue mercredi à la Commanderie pour une séance d'entraînement ouverte aux médias. Les agents de sécurité étaient bien plus nombreux qu'à l'accoutumée dans l'enceinte du centre d'entrainement Louis-Dreyfus. "Evidemment, tout cela perturbe le groupe", a commenté Deschamps, "et ce n'est vraiment pas idéal pour préparer le rendez-vous difficile qui nous attend vendredi soir. Je me passerai volontiers de ce type de problèmes, mais il faut essayer de mobiliser les énergies des joueurs sur le match de vendredi" contre Rennes.

Le joueur ne conteste pas la relation sexuelle

Les joueurs avaient reçu des consignes de ne pas s'exprimer sur l'affaire. En conférence de presse, le défenseur Rod Fanni tout d'abord éludé la question, avant d'indiquer que "la brigade des moeurs n'est pas sur le terrain, donc ce qui se passe n'a pas perturbé l'entraînement. En revanche, ce qui nous dérange, c'est de savoir que ça ne se passe pas forcément bien pour l'un de nos collègues". Même son de cloche chez le milieu Mathieu Valbuena. "J'espère que ça va se régler", a confié l'international au micro de RMC. "Déjà pour lui, parce que je l'apprécie énormément. Et puis pour le club, parce qu'on n'a pas besoin de ça".

Brandao ne sera pas retenu dans le groupe qui jouera vendredi soir. Le Brésilien avait été interpellé mardi matin à son domicile, sur les hauteurs de Cassis (Bouches-du-Rhône). L'attaquant de l'OM ne conteste pas avoir eu une relation sexuelle avec la jeune femme, mais il a déclaré lors de son audition qu'elle était consentante, a-t-on indiqué de source policière.

(L'essentiel Online/AP)

Ton opinion