Tuerie en Norvège – Breivik s'habille en rouge et fâche le petit crocodile

Publié

Tuerie en NorvègeBreivik s'habille en rouge et fâche le petit crocodile

Lacoste aurait contacté la police norvégienne pour faire cesser une «publicité» qui nuit à son image.

Le terroriste arbore facilement un pull de la marque française. (AP)

Le terroriste arbore facilement un pull de la marque française. (AP)

Anders Behring Breivik, accusé de la tuerie du 22 juillet sur l’île d’Utoya, voue un culte aux polos français. Dans son manifeste de 2 000 pages, il conseille à ses fans de porter du Lacoste afin de passer pour des «Européens bien éduqués et conservateurs». Depuis que les autorités lui ont interdit d’arborer son uniforme de combat, le prévenu assiste à son procès en chandail rouge orné du petit crocodile.

Diffusées dans les médias, ces images embarrasseraient la griffe française. Selon le quotidien norvégien Dagblabet, l’entreprise aurait approché la police pour que l’activiste cesse d’afficher ses pulls en public. Mais les policiers n’ont pas dévoilé le contenu des conversations. Contactée par nos confrères suisses de 20 minutes, la maison mère de Lacoste, à Paris, affirme ne pas être au courant de cette intervention pourtant répercutée par de nombreux journaux dans plusieurs pays.

La prestigieuse enseigne parisienne a déjà affronté pareil cauchemar lorsque les rappeurs des banlieues ont adopté ses produits. Le très chic Burberry a aussi vécu une telle mésaventure. De son côté, l’Américain Abercrombie & Fitch aurait offert de l’argent à un acteur de téléréalité pour qu’il n’apparaisse plus avec ses sous-vêtements à l’écran.

L'essentiel Online avec gim

Ton opinion