Référendum du 23 juin – Brexit: le Luxembourg y perdrait des plumes
Publié

Référendum du 23 juinBrexit: le Luxembourg y perdrait des plumes

LUXEMBOURG/LONDRES – L'agence de notation Fitch estime qu’une sortie du Royaume-Uni de l'UE aurait des conséquences importantes au Grand-Duché.

Un Brexit aurait des conséquences pour le Grand-Duché.

Un Brexit aurait des conséquences pour le Grand-Duché.

AFP

Si le premier pays européen à le plus souffrir d’un Brexit serait le Royaume-Uni lui-même, le Luxembourg y laisserait également des plumes selon Fitch. Le Grand-Duché, à l’image de l’Irlande, de Malte, de la Belgique et de Chypre, exporte plus de 8% de ses biens et services au Royaume-Uni. Un Brexit le 23 juin prochain ne serait donc pas sans conséquences. La place financière luxembourgeoise comme de nombreuses places européennes, en lien étroit avec la City, en souffrirait forcément, notamment en cas de trop grandes fluctuations de la livre sterling.

Outre des problèmes financiers (le Royaume-Uni contribue à hauteur de 12% du budget européen), un Brexit créerait un précédent dans lequel s’engouffreraient tous les eurosceptiques, paralysant du même coup les grandes réformes européennes souvent impopulaires mais nécessaires à long terme, indique Fitch. L’agence de notation indique qu’elle ne prend pas position sur le prochain référendum mais souhaite donner toutes les cartes en main aux électeurs pour faire leur choix.

(sen/MC/L'esentiel)

Ton opinion