BUT sera-t-il vendu au juste prix?

Publié

BUT sera-t-il vendu au juste prix?

La chaîne de magasins d’ameublement pourrait être revendue à des fonds d’investissement. Mais des autorisations restent à obtenir.

Le groupe britannique Kesa Electricals, qui possède aussi Darty en France, cherche à revendre le réseau But. Il est d’ailleurs entré en négociations exclusives avec un consortium de fonds d'investissement. Prix de la transaction: environ 550 millions d'euros, a indiqué Kesa vendredi.

Le consortium comprend la branche d'investissement de la banque américaine Goldman Sachs et deux sociétés d'investissement, Colony Capital et Merchant Equity Partners. Colony Capital est déjà présent au capital de Carrefour et d'Accor. Merchant Equity Partners est un fonds britannique qui dit s’intéresser à des groupes "stratégiquement sains mais connaissant des difficultés opérationnelles ou financières". Les autorisations administratives restent à obtenir.

G. G. avec AFP

BUT, acheté en 1998 par Kesa, a réalisé en 2006/07 876,4 millions d'euros de chiffre d'affaires, en hausse de 3,5% pour un bénéfice d'exploitation de 53 millions d'euros, en hausse de 6%. Sa situation financière était redressée récemment, mais les magasins subissent la forte confurrence d'Ikea et Conforama. AU 31 octobre, il y avait en France 113 magasins BUT pour une surface de vente de 366.500 mètres carrés. Le groupe emploie un peu plus de 4.000 personnes.

Ton opinion