Présidentielles en France - C'est (déjà) fini pour Christiane Taubira
Publié

Présidentielles en FranceC'est (déjà) fini pour Christiane Taubira

Christiane Taubira a annoncé mercredi midi mettre fin à sa campagne présidentielle, faute d'avoir recueilli les 500 parrainages nécessaires.

French presidential candidate Christiane Taubira answers a question during an event co-organized by French public radio channel France Inter and the association "Chemins d'avenirs" at the Maison de la Radio in Paris, on February 22, 2022. - On this occasion, 100 young people interview several candidates about their vision of youth. (Photo by JULIEN DE ROSA / AFP)

L'ex-ministre de la Justice est contrainte de jeter l'éponge.

AFP

Mardi, Christiane Taubira, n'avait recueilli que 181 parrainages, ce qui compromettait sérieusement ses chances de se présenter. Mme Taubira était entrée dans la course à la mi-janvier et avait remporté la Primaire populaire, une consultation citoyenne destinée à rassembler la gauche mais qui a échoué, l'ancienne ministre de la Justice étant la seule candidate «volontaire». «Il est évident que nous ne réussirons pas à avoir les parrainages», a déclaré mercredi l'ex-ministre de 70 ans, qui avait annoncé sa candidature le 15 janvier, tombée autour de 2% d'intentions de vote dans les sondages.

Elle a dénoncé des partis politiques qui «se crispent parce que leur aire d’influence a beaucoup rétréci et qu’il ne reste plus aujourd’hui que leur capacité de nuisance, et que cette capacité de nuisance est actuellement leur principale occupation. Nous restons persuadés que les partis restent nécessaires et même indispensables à la démocratie, et pour ces raisons nous allons faire en sorte que la démocratie puisse reposer sur des partis politiques, des forces politiques où les citoyens vont émerger de plus en plus massivement", a-t-elle déclaré lors d'une conférence de presse.

(AFP)

Ton opinion

10 commentaires