Au Luxembourg – C'est la ruée sur les billets pour les Etats-Unis
Publié

Au LuxembourgC'est la ruée sur les billets pour les États-Unis

LUXEMBOURG - À compter du 8 novembre, il sera de nouveau possible de se rendre aux États-Unis. Une nouvelle qui a motivé les voyageurs du Luxembourg.

Aller ou retourner à New York est le rêve de nombreux résidents.

Aller ou retourner à New York est le rêve de nombreux résidents.

Interdits depuis plusieurs mois en raison de la crise du Covid, les voyages vers les États-Unis seront à nouveau autorisés à partir du 8 novembre prochain. Ils seront toutefois réservés aux personnes vaccinées avec les vaccins Pfizer, Moderna ou Johnson & Johnson, lesquelles devront en plus se faire tester dans les trois jours précédant leur voyage vers les États-Unis et porter un masque.

Cette annonce de la Maison-Blanche, faite le 20 septembre dernier, et dont les modalités ont été précisées ces derniers jours, a eu des conséquences immédiates sur l'activité des agences de voyages du Grand-Duché qui proposent des voyages outre-Atlantique.

«Nous attendions cette nouvelle avec impatience»

«Depuis quelques jours, les gens viennent se renseigner et leurs projets se précisent, indique-t-on chez Travel Group Luxembourg. Nous constatons par exemple une forte demande pour New York et la Floride ainsi que pour la côte Ouest, pour les vacances de Noël». La majorité des demandes concernent des circuits et intègrent une voiture de location. «La demande de circuits en autocar est pour le moment faible», selon Travel Group Luxembourg.

«Nous attendions cette nouvelle avec impatience, tout comme nos clients, sourit une employée de Lux Voyages. Nous constatons avec plaisir de nombreuses réservations pour des vols, des hôtels et des circuits. New York a la cote, mais également la côte Est avec Miami. Nous avons aussi des demandes pour l'Ouest, pour Las Vegas par exemple».

Isabelle Duboutay, elle, a réservé un séjour de six jours à New York, du 18 au 24 décembre prochains, auprès de We Love to Travel. «Avant la pandémie, nous allions régulièrement aux États-Unis, et ça commençait à nous manquer, confie-t-elle à L'essentiel. Nous sommes déjà allés à New York plusieurs fois mais jamais à Noël. Mon mari et moi avions envie de faire partager cette ambiance féérique à nos trois enfants, la patinoire du Rockefeller Center, le shopping pour les cadeaux...»

(pp/L'essentiel)

Ton opinion