«C'est ma femme, reculez put!»: Tom Hanks sort de ses gonds
Publié

À New York«C'est ma femme, reculez put***!»: Tom Hanks sort de ses gonds

L'acteur américain s'est mis en colère mercredi soir contre des fans un peu trop pressants qui ont bousculé sa femme, Rita Wilson.

Tom Hanks est un gars sympa, qui n'hésite pas à aller au contact des gens, à s'incruster sur des photos de mariage mais il ne faut pas trop le chauffer quand il s'agit de sa famille et notamment de sa femme. Une poignée de fans de l'acteur l'ont appris à leurs dépens, mercredi soir, après s'être montrés un peu trop pressants.

Tom Hanks et Rita Wilson sortaient d'un restaurant de New York, peu après une projection d'«Elvis», dans lequel l'acteur incarne le manager du célébrissime chanteur (sortie le 22 juin au Luxembourg). Le sourire aux lèvres, le couple a foncé vers une voiture qui les attendait mais sur les quelques mètres qui le séparaient du véhicule, il a été approché par une grappe de fans qui, sans doute excités de croiser la star, ont bousculé Rita Wilson, sa femme depuis 1988.

Après s'être assuré que sa femme allait bien, Tom Hanks s'est retourné, visiblement furieux: «Reculez putain! Vous renversez ma femme?», a-t-il hurlé, le regard noir, avant de tourner les talons. Un fan a lancé un «Pardon pour ça Tom».

Un épisode qui intervient alors que de nombreux fans s'interrogent sur l'état de santé de l'acteur multi-oscarisé qui est apparu très amaigri. Serait-ce pour les besoins d'un prochain film? Tom Hanks avait en effet été jusqu'à perdre près de 16 kg pour «Philadelphia» et près de 23 kg pour «Seul au monde». De plus, début juin, alors qu'il présentait le film en Australie, le comédien aurait été pris de tremblements, que certains jugent inquiétants.

Tom Hanks prépare actuellement le film «Here», adapté du roman du même nom, avec le réalisateur Robert Zemeckis et le scénariste Eric Roth - avec qui il avait travaillé sur «Forrest Gump». L'histoire d'un même lieu parcouru par différents personnages au travers des siècles.

(mc)

Ton opinion

3 commentaires