Péages en Allemagne – C'est officiel, vous devrez payer pour aller à Trèves

Publié

Péages en AllemagneC'est officiel, vous devrez payer pour aller à Trèves

LUXEMBOURG/BERLIN - Les députés allemands ont voté, vendredi, la loi créant des péages sur les autoroutes allemandes. Il faudra payer à partir de 2019.

La loi  a été votée vendredi.

La loi a été votée vendredi.

DPA

La levée de boucliers des pays frontaliers n’aura servi (quasiment) à rien : vendredi, le Bundestag a entériné la loi promise par le gouvernement de coalition CDU-SPD. Les autoroutes allemandes devraient donc être payantes à partir de 2019. Avec le consentement de Bruxelles qui, après avoir saisi la Cour de justice de l’UE en septembre dernier, a fait machine arrière après que l’Allemagne a décidé de baisser le prix des vignettes dite de courte durée, principalement utilisée par les étrangers.

Le parcours législatif de la loi n’est toutefois pas terminé, elle doit encore passer devant le Bundesrat mais si celui-ci émet un avis négatif, le dernier mot reviendra de toute façon au Bundestag. Ou à la justice européenne: le Parlement européen et de nombreux pays frontaliers à l’Allemagne – dont le Luxembourg – ne comptant pas en rester là.

«Discrimination fondée sur la nationalité»

Dans une résolution présentée le 8 mars dernier, le Parlement européen avait dénoncé le rétropédalage de la Commission européenne «sans motif juridique valable» et estimé «que le système de vignette allemand («PKW Maut») de décembre 2016 contenait encore des éléments qui sont contraires au droit européen et violent les principes fondamentaux des traités, en particulier la discrimination fondée sur la nationalité».

Le ministre luxembourgeois des Infrastructures et du Développement durable, François Bausch, suit le dossier de près. «S’il s’avère qu’il n’est pas compatible avec le droit européen, le Luxembourg pourrait, avec d’autres pays, déposer une plainte», avait confié le ministère à L’essentiel au début de l’année.

(MC/L'essentiel)

Ton opinion