Basketball/Luxembourg: «C'est un budget de 50 000 euros en plus»

Publié

Basketball/Luxembourg«C'est un budget de 50 000 euros en plus»

Marcel Wagener, président du T71, fait le point sur les coûts que représententle parcours de l'équipe féminine en Eurocoupe.

Nadia Mossong et ses coéquipières visent une nouvelle victoire ce mercredi soir (20h) contre Namur.

Nadia Mossong et ses coéquipières visent une nouvelle victoire ce mercredi soir (20h) contre Namur.

«L'essentiel»: Quel bilan faites-vous après trois matches d'Eurocoupe?

Marcel Wagener: Si on m'avait dit qu'on aurait gagné un match et fait jeu égal dans les deux autres, j'aurais signé des deux mains. C'est absolument formidable. Comme on voit qu'on n'est pas trop loin, on se dit pourquoi pas voir plus haut (les deux premiers de la poule et les quatre meilleurs troisièmes sont qualifiés).

Quel investissement représente la participation?

Au départ, il y avait beaucoup de sceptiques au club, qui se demandaient pourquoi on faisait ça, disaient que c'était trop risqué. Il a fallu que nos sponsors apportent un budget supplémentaire de 50 000 euros, mais ça a amené une nouvelle dynamique.

Recevez-vous des primes avec vos résultats?

La FIBA ne donne rien. On attend une réponse du ministère, la FLBB nous a fait un don de 2 000 euros et la commune de Dudelange de 750 euros. Pour le reste, on se débrouille. Les sponsors aident, et on a eu une bonne billetterie avec 400 entrées payantes au premier match (contre Fribourg le 3 novembre, 84-94).

Cela vous donne-t-il envie de tenter l'expérience avec l'équipe masculine?

Il ne faut jamais dire jamais. J'ai des idées en tête, mais c'est beaucoup plus cher. Il faudrait trois Américains pour rivaliser et puis on ne pourrait pas jouer dans notre salle car il faut au moins 2 000 places. C'est beaucoup de points d'interrogation, mais l'idée n'est pas tout à fait enterrée.

(Reccueilli par Tom Vergez)

Ton opinion

0 commentaires