«C'est un déchirement de voir Thomas avec ces filles»

Publié

«C'est un déchirement de voir Thomas avec ces filles»

Originaires de Rodange, Marta et Thomas sont partis en couple sur l'Île de la Tentation. Ils ont accepté d'évoquer cette aventure avec L'essentiel. Rencontre.

L’essentiel: Pourquoi avoir choisi de participer à l'Île de la Tentation?

THOMAS: J'ai tout d'abord été invité à y participer en tant que tentateur. J'en ai parlé avec Marta qui m'a dit que si je partais en tant que tentateur, elle ne serait pas là en train de m'attendre et qu'elle me quitterait à mon retour. C'est alors que nous avons pris la décision d'y aller en couple.

MARTA: Thomas est rentré un soir en me disant: «aujourd'hui on m'a proposé de faire l'Île de la tentation en tant que tentateur». À peine avait-il fini sa phrase, je lui ai tout de suite dit: «qu’irais-tu y faire en tant que tentateur si tu es en couple?».

J’étais tout à fait opposée à cette idée et je lui ai posé un ultimatum, chose que je n'avais jamais fait auparavant. Je lui ai dit que s’il le faisait en tant que tentateur, quand il rentrerait, je le quitterai... Après une nuit de réflexion, il m'a proposé d'y aller en couple car c'était enfin l'occasion de me prouver que je n'avais aucune peur à avoir par rapport à sa fidélité et que cela me permettrait peut-être d'être moins jalouse...

Étiez-vous des téléspectateurs réguliers de l'émission avant d'y participer?

THOMAS: Je n'ai réellement suivi que l'Île de la tentation 6.

MARTA: J'ai suivi entièrement la première saison de l’Île de la tentation. Mais je n’ai pas suivi les autres en entier. Je les regardais en fonction du temps que j'avais. En fonction de mes examens, et après en fonction de mon travail, horaires de nuit ou de jour.

Pouvez-vous nous raconter comment s'est passé le casting? Comment avez-vous été recrutés?

THOMAS: Tout a commencé par un mail avec des photos de nous deux ensemble puis des photos de chacun, seul. On nous a recontactés pour un premier casting filmé. Puis ce fut un casting téléphonique avec des questions variées depuis l'enfance jusqu'au jour d'aujourd'hui et le troisième casting fut une rencontre avec un psychologue et un médecin.

MARTA: Nous avons décidé d'envoyer un questionnaire qui nous avait été fourni par un tentateur de l'année dernière à TF1. La chaîne nous a contactés et nous a demandé des photos de nous... On nous a alors rappelés pour un casting filmé à Paris, ensuite un casting téléphonique et pour finir une visite chez un médecin et une rencontre chez un psychologue....

Comment vous êtes-vous préparés à vivre cette expérience?

THOMAS: Rien de spécial, on a juste établi une règle entre nous: celle de ne pas faire quoi que soit que l'on n’aimerait pas voir l'autre faire...

MARTA: On ne peut pas dire que nous nous y sommes préparés car ce n'est pas le cas. Nous avons juste envisagé quelques cas de figure qui pourraient se produire là-bas et en avons tiré une règle qui simplifierait le tout. Ne pas faire ce que l'on n’aimerait pas voir l'autre faire.

Comment avez-vous vécu l'arrivée et la séparation sur l'île au Mexique?

THOMAS: L'arrivée s'est très bien passée. Tout était parfait: le sable chaud, la mer bleue, les cocotiers… C'était magnifique. Quant à la séparation, contrairement à ce que je pensais, ce fut très difficile, émouvant avec un mélange de peur et de doutes.

MARTA: L'arrivée était magique: endroit paradisiaque, la mer, le sable, le soleil… Tout était au rendez-vous pour une idylle amoureuse parfaite.

La séparation, je l'ai vécue comme un déchirement, une douleur atroce de voir Thomas partir avec ces onze filles. Ce fut un moment très émouvant et surtout douloureux.

Recueilli par Patrick Théry

Ton opinion