Terrasses au Luxembourg – «Ca donne de l'espoir et rend la joie de vivre»
Publié

Terrasses au Luxembourg«Ça donne de l'espoir et rend la joie de vivre»

ESCH-SUR-ALZETTE - Cafés et restaurants du Luxembourg peuvent servir leurs clients en terrasse depuis mercredi. De quoi mettre les patrons de bonne humeur.

Les terrasses affichaient complet ce vendredi.

Les terrasses affichaient complet ce vendredi.

«Je n'ai pas le temps!», lance la propriétaire de la pizzeria Enzo, lorsqu'on lui demande une courte interview. «Vous pouvez voir par vous-même, j'ai beaucoup de clients», affirme Gabriella Biagione. Et c'était le cas de nombreux exploitants de restaurants et de cafés en ce vendredi après-midi ensoleillé. Les terrasses de ceux qui ont ouvert offrent toutes la même image: les tables libres sont introuvables.

«Ce sont principalement des frontaliers qui sont assis ici. Il y a peut-être trois ou quatre résidents du Luxembourg», explique Augusta, de la confiserie Namur. Elle est très heureuse de pouvoir à nouveau recevoir des clients et de voir qu'ils viennent en nombre.

Pas toujours rentable

La serveuse du restaurant Mise en scène, elle, est surtout satisfaite de la patience et de la générosité des convives, qu'elle a du mal à servir. Elle est convaincue que même par mauvais temps, les gens viendront prendre un café en plein air le weekend. «Les gens sont heureux de pouvoir enfin s'asseoir à nouveau à l'extérieur», dit-elle.

Cependant, ouvrir la terrasse n'est rentable que pour très peu d'établissements. «Nous n'ouvrirons pas ce weekend», affirme le propriétaire de la brasserie Rex. Ce n'est tout simplement pas assez rentable, quelle que soit la météo.

Gérant d'une vinothèque, Salvatore Pica, se réjouit de l'ouverture de sa terrasse. Il s'estime chanceux, car ses pertes ne sont pas aussi drastiques que dans d'autres établissements, grâce à la vente de vin. L'ouverture de sa terrasse lui fait très plaisir. «Cela donne de l'espoir et rend la joie de vivre». Il y a une chose sur laquelle la plupart des exploitants sont d'accord: la venue de clients ce weekend dépendra en partie de la météo.


(Adina Napolitano/L'essentiel)

Ton opinion