Initiative au Luxembourg – «Ca me fait plaisir d'aider les uns et les autres»

Publié

Initiative au Luxembourg«Ça me fait plaisir d'aider les uns et les autres»

LUXEMBOURG - Chacun peut devenir temporairement bénévole auprès de 28 associations du pays, à l'occasion des 72 heures du bénévolat qui ont lieu jusqu'à dimanche.

Les visiteurs peuvent jouer les bénévoles lors des 72 heures du bénévolat, débutées vendredi et qui s'achèveront dimanche.

Les visiteurs peuvent jouer les bénévoles lors des 72 heures du bénévolat, débutées vendredi et qui s'achèveront dimanche.

L'essentiel

Diane, 22 ans, de Kayl, est chauffeur de bus mais ce samedi elle lavait à l'eau des mors de chevaux dans l'écurie de l'association Thérapie équestre (ATE), à Mondercange. La jeune Luxembourgeoise fait partie des visiteurs qui ont joué les bénévoles lors des 72 heures du bénévolat, débutées vendredi et qui s'achèveront dimanche. En tout, 28 associations proposent des activités.

À l'ATE, Dridi, réfugié, nettoie des brosses. La veille, il était à Echternach pour préparer des attelages de calèches chez l'association De Leederwon. «J'aime les hommes et les bêtes. Ça me fait plaisir d'aider les uns et les autres», commente-t-il. «C'est une super initiative!», note Christine, 48 ans, même si elle ne sait pas encore si elle est prête à s'engager dans le bénévolat sur le long terme. «Sans doute quand mes enfants seront plus grands».

En tout cas, «nous avons toujours besoin de bénévoles», rappelle Isabelle Kremer de l'association. Des bénévoles, tels que Jutta, 73 ans, de Luxembourg, qui seconde la thérapeute depuis 30 ans, deux soirs par semaine. «J'aide les patients enfants et adultes à se maintenir sur le cheval, je les protège. Comme ils sont contents de travailler avec les animaux, l'ambiance est bonne. Et je sais ce qu'est leur situation, j'ai moi même une fille souffrant d'un handicap. C'est pour cela que j'ai voulu aider».

(Séverine Goffin/L'essentiel)

Ton opinion