Floride (Etats-Unis) – Caché dans le train d'atterrissage, il survit au vol

Publié

Floride (États-Unis)Caché dans le train d'atterrissage, il survit au vol

Un migrant âgé de 26 ans a été découvert à l’arrivée, à Miami, d’un avion en provenance du Guatemala. Il a été arrêté puis emmené à l’hôpital pour une évaluation médicale.

Un immigrant clandestin qui s’était caché dans le train d’atterrissage d’un avion d’American Airlines a survécu à un vol de près de trois heures entre Guatemala City et Miami, avant d’être arrêté, a annoncé dimanche la police américaine des frontières.

L’homme de 26 ans, dont la nationalité n’a pas été dévoilée, a été appréhendé par les gardes-frontière, samedi matin, et conduit à l’hôpital pour une évaluation médicale, a précisé le service américain des douanes et de protection des frontières, dans un communiqué.

Une vidéo circulant sur Internet et relayée par les médias américains montre un homme, vêtu d’une simple veste légère, désorienté qui s’assoit sur le tarmac, sous les regards inquiets d’employés de l’aéroport criant: «Il a survécu».

Risque de mourir d’hypothermie ou de manquer d’oxygène

«Les gens prennent des risques extrêmes lorsqu’ils tentent de se cacher dans des espaces confinés comme celui d’un avion. Ces faits font l’objet d’une enquête», ont ajouté les autorités. Les températures chutent à partir d’une certaine altitude, et les immigrants clandestins se cachant dans le train d’atterrissage d’avion sont exposés au risque de mourir d’hypothermie, de manque d’oxygène, ou de chuter de l’appareil, souligne l’agence américaine de l’aviation FAA, qui a publié une étude sur le sujet.

Au moins 129 personnes ont été retrouvées dissimulées dans les roues ou d’autres espaces de vols commerciaux depuis 1947 aux États-Unis, selon la FAA. Sur ces 129 personnes, 100 sont mortes de blessures liées aux conditions extrêmes de ce type de voyage.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion