Au Luxembourg – Caresses et détente au menu du Chalon de thé
Publié

Au LuxembourgCaresses et détente au menu du Chalon de thé

LUXEMBOURG - Après celui de Metz, le Chalon de thé de Luxembourg a ouvert ses portes en juillet dernier. Immersion dans le premier bar à chats du pays.

Rue des Capucins, en plein centre-ville, se tient un bar très différent des autres, avec un intérieur aux couleurs de la jungle. Après avoir conquis Metz, le concept du bar à chats, venu du Japon, s'est installé à Luxembourg. Au Chalon de thé, les amoureux des félins peuvent déjeuner ou seulement prendre le café et apprécier la compagnie de pas moins de onze chats. Thanos, Aria, ou encore Friday ont fait du café, un lieu de jeux et de câlins. «C'est leur maison, ils y vivent au quotidien», explique Céline Campion, associée du Chalon de thé. En plus de déambuler entre les jambes des clients, les chats ont un énorme arbre à chats au plafond sur lequel ils peuvent s'amuser en toute tranquillité.

«C'est un endroit où les chats sont heureux, justifie Céline, les clients s'y sentent bien, le ronronnement du félin déstresse d'ailleurs l'organisme humain, on appelle ça la "ronron-thérapie"». Les chats de la rue des Capucins viennent du refuge de Villerupt, de particuliers qui décident de s'en défaire et de l'association «Give Us A Voice».

Règles à suivre

Si le Chalon de thé est un lieu apaisant, ses gérants ont instauré plusieurs consignes pour qu'il le reste. Plusieurs affiches ont été collées à la vitre d'entrée avec plusieurs règles adressées aux futurs clients comme se laver les mains en entrant ou ne pas nourrir les animaux.

Le café a ouvert ses portes le 10 juillet dernier, et rencontre déjà un franc succès auprès des amoureux des chats. Dina est coiffeuse dans la même rue et vient d'ailleurs prendre sa «séance de ronron-thérapie» toutes les semaines. «C'est un endroit génial, j'ai deux chats, je leur fais des infidélités en venant ici mais ce n'est pas grave» plaisante-t-elle.

«Notre chat est mort au printemps dernier, du coup ça nous manque», révèle Raphaëlle, qui est venue faire découvrir le café à ses deux enfants, Gaspard et Rivka. C'est la star du café, qui attire tous les regards, Yoda, le sphinx de 5 mois fait beaucoup d'effet à Julia, Giovana et Minya, petites touristes de 13 ans. «Ce bar est tellement original, on adore jouer avec les chats», explique Julia.

(mm/L'essentiel)

Ton opinion