Bilan 2009 – Cargolux vole moins et plonge dans le rouge

Publié

Bilan 2009Cargolux vole moins et plonge dans le rouge

LUXEMBOURG - En 2009, le spécialiste du fret aérien a perdu
114 millions d'euros. En cause, la crise mondiale

2009 a été l'année la plus difficile de l'histoire du cargo aérien, estime la compagnie luxembourgeoise.

2009 a été l'année la plus difficile de l'histoire du cargo aérien, estime la compagnie luxembourgeoise.

editpress

Le métier de Cargolux, c'est de transporter des marchandises dans le monde entier. Pas étonnant, donc, qu'il ait ressenti de plein fouet la baisse du commerce international. L'entreprise luxembourgeoise estime que «2009 a sans doute été l’année la plus difficile de l’histoire du cargo aérien», avec une baisse de 20% des volumes transportés.

Chez Cargolux, le nombre de tonnes transportées a baissé de 11% l'année dernière, à 627 813 tonnes, soit 4% du marché mondial. Les rendements ont baissé de 14% en moyenne et le taux de remplissage des avions est tombé à 69%. La compagnie a réduit ses capacités sur toutes les lignes et certaines destinations ont fermé, Helsinki, Istanbul, Toronto et Le Caire. Les revenus de Cargolux ont baissé de 34%, à 1 milliard d'euros, pour une perte de 114millions d'euros.

Pour 2010, Cargolux devra compter avec les caprices du volcan islandais. La fermeture du ciel européen a obligé la compagnie, qui opère depuis l'aéroport luxembourgeois, à revoir tous ses vols. Elle avait dans un premier temps estimé à 2 millions d'euros ses pertes journalières liées au nuage de cendres. Une évaluation «à réviser» quand l'activité sera redevenue normale, selon Jeannot Erpelding, responsable communication du groupe.

Linda Cortey

Ton opinion