US OPEN: Caroline Garcia rejoint Ons Jabeur en demi-finale

Publié

US OPENCaroline Garcia rejoint Ons Jabeur en demi-finale

La Française et la Tunisienne avaient l’habitude de s’affronter chez les juniors. À 28 ans, elles se retrouveront jeudi en demi-finale de l’US Open.

par
Simon Meier
(New York)
Caroline Garcia peut serrer le poing. La Française disputera jeudi la première demi-finale de sa carrière dans un tournoi du Grand Chelem.

Caroline Garcia peut serrer le poing. La Française disputera jeudi la première demi-finale de sa carrière dans un tournoi du Grand Chelem.

Getty Images via AFP

La Française Caroline Garcia s’est une nouvelle fois montrée impressionnante pour dominer (6-3 6-4 en 1h38) l’Américaine Coco Gauff, mardi soir en quart de finale de l’US Open. La Parisienne, qui aligne ainsi sa treizième victoire consécutive sur le circuit (elle avait remporté le Masters 1000 de Cincinnati en sortant des qualifications), n’a toujours pas perdu le moindre set du tournoi. Jeudi en demi-finale, la 17e joueuse mondiale, qui n’avait jamais atteint ce stade de la compétition en Grand Chelem, affrontera Ons Jabeur (WTA 5), une vieille connaissance.

La Tunisienne avait quant à elle éliminé, plus tôt dans la journée, l’Australienne Ajla Tomljanovic, tombeuse de Serena Williams au 3e tour, en deux manches aussi (6-4 7-6). Menée 5-3 dans le second set, la récente finaliste de Wimbledon a terminé sa rencontre en boulet de canon. «J’aime bien le suspense, a-t-elle rigolé plus tard en conférence de presse, Quand elle m’a breakée à 4-3, je me suis dit qu’il fallait rester concentrée, ne surtout pas s’énerver. J’ai continué à me battre et ça a passé.»

En 2011 déjà…

En la personne de Caroline Garcia, qui a tout comme elle 28 ans, elle affrontera une vieille connaissance. Si elles ne se sont affrontées qu’à deux reprises sur le circuit WTA (pour autant de victoires de la Tunisienne), les deux femmes ont souvent vu leurs chemins se croiser chez les jeunes. Jabeur avait notamment battu la Française en demi-finale du tournoi junior de Roland-Garros en 2011, avant de remporter le trophée. Et Bertrand Perret, actuel entraîneur de Garcia, s’était occupé de sa future adversaire auparavant.

«Cela a toujours été un immense défi pour moi de jouer contre elle, a expliqué la joueuse tricolore. C’était rare à l’époque d’affronter quelqu’un qui faisait autant d’amorties, qui multipliait les slices de revers et qui variait autant son jeu, c’était vraiment compliqué. Et ça l’est encore plus aujourd’hui. Elle est n°5, elle est allée en finale à Wimbledon, ce sera un gros défi. C’est génial de la retrouver à ce niveau, alors que nous avons grandi ensemble.»

Ons Jabeur semble aussi beaucoup se réjouir de ce rendez-vous: «Honnêtement, je suis heureuse de la voir retrouver ce niveau, celui qui est le sien, a dit la Tunisienne. Je suis heureuse pour Bertrand (Perret) aussi. Je sais qu’elle évolue de manière très agressive. Je pense que celle de nous deux qui réussira à imposer son jeu aura l’avantage. Donc j’essaierai de jouer comme je sais le faire. J’essaierai d’être moi-même et j’espère que ce sera une bonne partie pour nous deux.» Tout en sachant qu’il n’y en aura qu’une finaliste au bout – la deuxième demi-finale oppose jeudi la no1 mondiale polonaise Iga Swiatek à l’Américaine Jessica Pegula, tête de série no8.

Karen Khachanov qualifié chez les hommes

Ton opinion

0 commentaires