«Princesse Leia» est morte – Carrie Fisher était «unique en son genre»

Publié

«Princesse Leia» est morteCarrie Fisher était «unique en son genre»

Ceux qui ont côtoyé et aimé Carrie Fisher, décédée mardi, lui rendent hommage sur les réseaux sociaux. Mark Hamill, alias Luke Skywalker, est inconsolable.

Carrie Fisher, l'inoubliable princesse Leia de «Star Wars», est décédée mardi à Los Angeles des suites d'une crise cardiaque, à seulement 60 ans. Sa mère Debbie Reynolds a posté sur Facebook un bref message. «Merci à tous ceux qui ont su embrasser les dons et les talents de ma fille géniale et adorée. Je vous suis reconnaissante pour vos pensées et vos prières qui vont désormais la guider vers sa prochaine étape», signé: «la maman de Carrie». L'actrice et écrivaine avait souffert d'une crise cardiaque lors d'un vol entre Londres et Los Angeles le 23 décembre. Elle avait été transportée d'urgence dans un hôpital de la ville dans un état grave.

Le créateur de «Star Wars» George Lucas a salué une amie de longue date «extrêmement intelligente, talentueuse actrice, écrivain et comédienne dotée d'une personnalité très gaie que tout le monde adorait». Elle était «unique en son genre... brillante, originale. Drôle et qui ne craignait pas d'exprimer ses émotions. Elle a vécu sa vie, courageusement», a estimé Harrison Ford. «Je n'ai pas de mots... #effondré», a tweeté Mark Hamill, alias Luke Skywalker dans «Star Wars».

«Que la Force soit toujours avec toi»

William Shatner, qui a incarné dans «Star Trek» le capitaine Kirk, autre légende de l'espace (imaginaire), regrette «qu'un talent et une lumière merveilleux se soient éteints». Justin Trudeau, fan affiché de la saga, a été le premier dirigeant mondial à saluer la mémoire de la princesse. «Nous ne t'oublierons jamais, Carrie. Que la Force soit toujours avec toi», a tweeté le Premier ministre canadien.

Carrie Fisher a su camper une princesse au caractère bien trempé, courageuse, brillante et drôle. Son interprétation a inspiré les générations d'actrices mais aussi des jeunes femmes «ordinaires», qui publiaient mardi des photos de petites filles, déguisées en Leia, en guise d'hommage.

Une vie tourmentée

Dans la vraie vie, son humour aussi était dévastateur, mais dans les année 80 - malgré ou peut-être à cause du succès - elle a souffert de bipolarité et d'addictions à l'alcool, à la cocaïne et aux médicaments.

Carrie Fisher était née à Beverly Hills le 21 octobre 1956 de l'union entre Debbie Reynolds, star de l'âge d'or hollywoodien et notamment de la comédie musicale «Singing in the Rain», et Eddie Fisher, chanteur et vedette de télévision. Carrie Fisher est également la belle-fille d'Elizabeth Taylor à la suite du mariage de son père, Eddie Fisher, avec celle-ci.

L'un des maîtres du septième art lui a rendu un hommage vibrant. «J'ai toujours été en admiration béate devant Carrie. Ses remarques me faisaient rire et m'estomaquaient à la fois. Elle n'avait pas besoin de la Force. Elle était une force de la nature, de loyauté et d'amitié. Elle va me manquer vraiment beaucoup», a écrit Steven Spielberg.

Carrie Fisher parlait français, une langue qu'elle a utilisé lors d'une interview donnée à TF1 en 1977:

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion