Tour d'Espagne – Caruso s'impose, Roglic réalise une bonne opération
Publié

Tour d'EspagneCaruso s'impose, Roglic réalise une bonne opération

La 9e étape du Tour d'Espagne cycliste, au profil très montagneux, a souri à Damiano Caruso, membre de l'échappée. Chez les favoris, le double tenant du titre a frappé fort.

Déjà vainqueur d'étape sur le dernier Giro, Damiano Caruso s'impose cette fois sur la Vuelta.

Déjà vainqueur d'étape sur le dernier Giro, Damiano Caruso s'impose cette fois sur la Vuelta.

AFP/Jose Jordan

L'Italien Damiano Caruso a remporté dimanche la 9e étape du Tour d'Espagne, au sommet de l'Alto de Velefique, dont les forts pourcentages ont permis à Primoz Roglic de consolider son maillot rouge. Le coureur de l'équipe Bahrain-Victorious s'est imposé en solitaire devant le leader slovène de la Jumbo et l'Espagnol Enric Mas (Movistar).

Primoz Roglic, qui semble le plus à l'aise en montagne depuis le début de la Vuelta, a éliminé la plupart de ses rivaux, à l'exception de Mas, tout au long de la dernière ascension, au gré de plusieurs attaques. Mikel Landa (Bahrain) a été le premier à lâcher dès les premiers hectomètres de l'Alto de Velefique. L'Espagnol a concédé près de quatre minutes au Slovène au total, alors qu'il ne déplorait que 1'40" de débours au départ de l'étape.

L'Australien Jack Haig, le Colombien Miguel Angel Lopez, le Britannique Adam Yates et l'Autrichien Felix Grossschartner, 2e au général avant l'étape, ont également perdu du temps. Mais la plus grosse surprise est venue d'Egan Bernal (Ineos). Le vainqueur colombien du Giro, cité parmi les favoris de la Vuelta au départ de l'épreuve, a concédé 1'05" dimanche sur son rival.

(L'essentiel/afp)

Ton opinion