Ski luxembourgeois – Catherine Elvinger prête à retrouver Shiffrin
Publié

Ski luxembourgeoisCatherine Elvinger prête à retrouver Shiffrin

La Luxembourgeoise Catherine Elvinger côtoiera les meilleures ce jeudi lors du slalom géant des Mondiaux en Suisse.

Catherine Elvinger dispute à Saint-Moritz ses seconds Mondiaux.

Catherine Elvinger dispute à Saint-Moritz ses seconds Mondiaux.

AFP

Dès lundi, Catherine Elvinger retrouvera sa place sur les bancs de l'université, à Paris, où elle étudie le droit pour devenir avocate. Mais depuis trois semaines, la Luxembourgeoise de 21 ans a délaissé les cours pour se consacrer à 100 % au ski, et préparer, notamment dans un centre d’entraînement en Autriche, ses seconds Mondiaux, après ceux de 2015 aux États-Unis.

Le reste de l'année, elle a dû jongler avec son emploi du temps pour aller faire un stage estival en Autriche, des sorties indoor à Landgraaf ou Amnéville, un stage à Tignes... Une fois les critères de sélection validés, restait à assurer lundi en qualifications du slalom géant à Saint-Moritz. Sa 36e place (sur 75) lui a ouvert les portes de l'épreuve finale.

L’impression que je manquais d’entraînement

Au moment de s'élancer ce jeudi, elle aura forcément en tête le douloureux souvenir de son départ raté à Beaver Creek qui avait fait le buzz sur le web et qu'elle compte faire oublier. «C’est dommage que cela me soit arrivé aux Mondiaux car beaucoup de gens l’ont vu. Cela donnait l’impression que je manquais d’entraînement ou d’expérience». Deux jours plus tard, elle avait fini 58e du slalom, dominée par l'Américaine Mikaela Shiffrin, qu'elle espère recroiser.

«Ce qu'elle réussit, à 21 ans, est dingue. J’ai couru contre Mikaela quand nous avions 14 ans. Elle avait gagné et signé mon dossard. Lindsey Vonn était son idole et avait été sa babysitter, se souvient Catherine, au sujet de la nouvelle star du circuit. Elle m'avait même dit avoir fait, à l'école, un exposé sur le Luxembourg».

(Nicolas Martin/L'essentiel)

Ton opinion