Au Pérou – Ce drôle d'animal est la star du zoo de Lima

Publié

Au PérouCe drôle d'animal est la star du zoo de Lima

Timides et adorables, un couple de fourmiliers, seuls spécimens au monde à vivre en captivité, sont les stars d'un zoo péruvien.

A pygmy anteater (Cyclopes didactylus), known as a silky anteater, is seen at the Huachipa Zoo in Lima, Peru on October 26, 2016. / AFP PHOTO / Ernesto BENAVIDES

A pygmy anteater (Cyclopes didactylus), known as a silky anteater, is seen at the Huachipa Zoo in Lima, Peru on October 26, 2016. / AFP PHOTO / Ernesto BENAVIDES

AFP/Ernesto Benavides

Paulina peine à ouvrir les yeux la journée: entourée d'humains, elle dresse ses minuscules griffes pour les mettre en garde. Mais avec ses 20 centimètres et sa fourrure spongieuse, difficile pour ce fourmilier nain et son compagnon Freddy de ne pas attirer la sympathie. Adorables donc, et uniques: ce sont les seuls spécimens au monde à vivre en captivité. Depuis qu'ils ont été sauvés des mains de trafiquants d'animaux, il y a une dizaine d'années, alors qu'ils avaient un an, Paulina et Freddy vivent dans le zoo de Huachipa, à Lima, la capitale du Pérou.

Originaire d'Amérique centrale ou du Sud, le cyclopes didactylus ou fourmilier nain vit la nuit, agrippé aux branches des forêts tropicales où il chasse la fourmi sans jamais toucher le sol. Ce couple, qui détient le record de longévité en captivité, n'est pas exposé au public à cause de sa fragilité et vit dans un environnement spécialement aménagé pour reproduire son habitat. «Ils détiennent le record en captivité. Il y a peu d'information les concernant car ils sont difficilement visibles. Ils sont touchés par la déforestation de la jungle ce qui fait qu'on perd leur trace», explique Gina Ccarhuas, la biologiste chargée de les soigner.

Gros dormeurs, Paulina et Freddy se réveillent généralement à 18h et restent actifs jusqu'à 4h du matin, recherchant des fourmis à l'aide de leur mâchoire qui forme un petit tube et de leur longue queue (jusqu'à 20 cm), avec laquelle ils s'accrochent aux branches. Leurs cousins fourmiliers (tamanduas) peuvent atteindre le mètre de longueur, tandis que les fourmiliers géants frôlent les deux mètres pour 30 kilos. Le zoo de Huachipa est le seul à compter les trois espèces.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion