Hybride – Ce NX de Lexus ne manque pas de ressources

Publié

HybrideCe NX de Lexus ne manque pas de ressources

Pour son passage à l’hybride rechargeable, Lexus a mis le paquet sur la sobriété de son NX. «L'essentiel» a pu l'essayer à Majorque.

Nouvelle étape, le constructeur japonais vient d’équiper les modèles de sa division premium de la technologie.

Nouvelle étape, le constructeur japonais vient d’équiper les modèles de sa division premium de la technologie.

Lexus

Si Toyota peut se targuer d’être pionnier en matière d’hybridation, les versions rechargeables auront mis du temps à émerger. Plutôt confidentielles sur la Prius, elles se font désormais plus remarquer depuis la sortie du RAV4 Plug-in en fin d’année passée. Nouvelle étape, le constructeur japonais vient d’équiper les modèles de sa division premium de la technologie. La nouvelle Lexus NX, qui partage la même plateforme que le RAV 4, embarque ainsi dans sa version 450h+ le moteur hybride 4 cylindres de 2,5 litres, complété de deux moteurs électriques: un de 134 kW à l’avant et un de 40 kW à l’arrière.

Point fort de la deuxième génération du SUV familial haut de gamme, la batterie affiche une grosse capacité: 18,1 kWh. Dans ses présentations, la marque japonaise avance des données de consommation impressionnantes en tout-électrique: autour de 70 km en conduite mixte et près d’une centaine en urbaine. Nous avons pu attester de la première donnée sur les routes sinueuses de Majorque sans efforts particuliers, la deuxième semblant tout à fait atteignable en jouant le jeu de l’écoconduite.

Comportement un peu mollasson en courbes

Au final, on tourne autour de 20 kWh en tout-électrique, en pouvant pousser jusqu’à 135 km/h. Autre point fort, la consommation reste très mesurée une fois la batterie à plat. Les hybrides rechargeables sont généralement à la peine dans ces situations, mais le NX 450h+ tire son épingle du jeu. Après la bascule en hybride simple, la frugale avalera entre 6 et 7 litres aux 100 km/h en restant mesuré sur la pédale.

Pourtant, la belle affiche bien 2 tonnes sur la balance. Du coup, si les 309 chevaux cumulés font belle impression sur le papier, ils ne sont pas de trop. Bien que le 0 à 100 km/h soit avalé en à peine 7 secondes, ce NX ne montre pas un dynamisme époustouflant, peu aidé qui plus est par la transmission CVT - même si les rapports sont ici plutôt bien gérés -, et souffre d’un comportement un peu mollasson en courbes. Mieux vaut ne pas trop le brusquer et profiter d’un confort aux petits oignons et de belles avancées en matière de sécurité (lire encadré).

Fiche technique:
Modèle essayé: Lexus NX 450h+ AWD hybride rechargeable
Cylindrée: 2 487 cm3
Puissance combinée: 309 ch
Couple: 227 Nm à 3 200 trs/min
0 à 100 km/h: 6,3 s
Vitesse maxi: 200 km/h
Dimensions: 4,66 m de long; 1,865 m de large; 1,66 m de haut
Empattement: 2,69 m
Volume de coffre: mini 545 litres
Poids: 1 990 kg
Chargeur embarqué: 6,6 kW
Recharge: 2,5 heures environ avec une connexion 230 V/32 A, 10 heures sur prise domestique.
Émissions de CO2: 26 g/km
Tarif de base: 65 000 euros, 47 000 euros pour le NX 350h (full hybrid)

(De notre envoyé spécial à Majorque, Mathieu Vacon/L'essentiel)

Le plein de style et de sécurité

Agréable à l’œil autant à l’extérieur de par son style affirmé, qu’à l’intérieur où les matériaux de qualité jouissent d’un bel assemblage, le Lexus NX accueille confortablement ses cinq passagers. On apprécie l’ambiance, bien que le cockpit soit chargé et pas toujours ergonomique. Le NX fait la part belle aux technologies de sécurité. On notera l’assistance au changement automatique de voie avec accélération ou décélération en fonction de la circulation, ou le nouveau système d’ouverture électronique de porte: celle-ci peut se verrouiller si un vélo ou une voiture arrive dans l’angle mort pour éviter un accident.

Ton opinion