Football – Ce que la Champions League rapporte aux clubs

Publié

FootballCe que la Champions League rapporte aux clubs

Si la prestigieuse Coupe d'Europe fait rêver, elle est aussi l'occasion de faire beaucoup de bien aux caisses des clubs qui y participent.

La saison dernière, le Bayern Munich a empoché 55,046 millions d'euros. (photo: AFP)

La saison dernière, le Bayern Munich a empoché 55,046 millions d'euros. (photo: AFP)

Les principales sources de revenus des clubs de football sont les droits TV, la billetterie, les revenus commerciaux issus de du merchandising et la vente des joueurs. Cependant, participer à la phase de groupes de la Ligue des champions est capital pour certains clubs. l'OL, par exemple compte sur cette compétition pour retrouver l'équilibre en juin 2014, après quatre exercices largement déficitaires.

Le club rhodanien touchera plus de huit millions d'euros en cas de qualification pour la phase de poules et jusqu'à 25 millions s'il atteint les 8e de finale. La saison passée, il n'avait touché que 7 millions d'euros pour sa qualification en 16e de finale de l'Europa League.

37 millions d'euros pour le vainqueur

En plus de la somme perçue en cas de qualification, des primes de performances sont versées aux clubs pendant la compétition. Cette année, un million d’euros est alloué en cas de victoire et 500 000 euros en cas de match nul en phase de groupes. Les clubs qualifiés en 8e de finale reçoivent 3,5 millions d’euros chacun, les quart de finalistes 3,9 millions d’euros chacun et les demi-finalistes 4,9 millions d’euros chacun. Le vainqueur de la Champions League empochera 10,5 millions d’euros et le finaliste 6,5 millions d’euros.

Lors de la saison 2012/2013, un total de 904,6 millions d'euros a été distribué aux clubs participants selon l'UEFA, 500,7 millions d’euros distribués en versements fixes (phase de groupes, performances et primes de qualification) et 409,6 millions d’euros distribués en versements variables liés au marché télévisuel. Cette année, le vainqueur pourrait encaisser jusqu'à 37 millions d'euros, sans compter les recettes issues des droits TV. Avec ces chiffres, on comprend mieux pourquoi les clubs y tiennent tant.

(yb/ L'essentiel Online)

Ton opinion