Gaston Vogel – «Ce que nous avons vécu hier est un jeu sinistre»

Publié

Gaston Vogel«Ce que nous avons vécu hier est un jeu sinistre»

LUXEMBOURG - Les commentaires ont été nombreux, depuis l'annonce de la démission du gouvernement. Celui de Me Gaston Vogel, défenseur de l'un des deux accusés du procès Bommeleeër, détonne.

«Ce que nous avons vécu hier est un jeu sinistre, fait de malhonnêteté intellectuelle et d'hypocrisie, indigne d'une démocratie. Juncker a d'immenses mérites. (…) Il ne mérite pas les imbéciles accusations de ses contradicteurs». Dans une courte lettre envoyée à la presse jeudi, le Premier ministre a reçu un soutien plutôt inattendu en la personne de Me Gaston Vogel. L'avocat de Marc Scheer, ancien gendarme luxembourgeois sur le banc des accusés du procès Bommeleeër, exprime pour la première fois ouvertement sa «profonde sympathie» pour Jean-Claude Juncker.

Connu pour ses prises de position clairement antimonarchique et anticléricale, l'avocat détonne par sa prise de position, sachant que ce dernier, dans le cadre du procès sur les attentats à la bombe perpétrés au milieu des années 1980, s'attaque régulièrement aux activités du SREL et de ses responsables politiques.

Cette intervention intervient quelques minutes après la rencontre entre le chef de file CSV et le Grand-Duc. Une entrevue au cours de laquelle le Premier ministre a remis officiellement la démission du gouvernement. Dans un communiqué, le maréchalat de la Cour indique que suite à cette rencontre, «le Grand-Duc se réserve un délai de réflexion et procédera à une série de consultations».

(Jmh/L'essentiel Online)

Ton opinion