Baisses et hausses – Ce qui change dès le 1er janvier au Luxembourg
Publié

Baisses et haussesCe qui change dès le 1er janvier au Luxembourg

LUXEMBOURG - Hausses d’impôts, tickets de bus plus cher, mais un salaire minimum augmenté: des mesures plus ou moins agréables entrent en vigueur dès le 1er janvier.

Comme chaque année, 1er janvier rime avec changements … Cette année, il est d’abord synonyme de hausses d’impôts. L’impôt de solidarité passera de 6 à 7% pour tout le monde voire à 9% pour les plus aisés. Il passera de 5 à 7% pour les entreprises. Une hausse qui rapportera 102 millions d’euros et qui doit notamment financer le Fonds pour l’emploi. Les salariés les plus riches seront également davantage sollicités puisqu’un nouvel échelon de l’impôt sur le revenu a été créé avec une tranche à 40% pour les revenus supérieurs à 100 000 euros par an.

Les salariés vont aussi payer un peu plus cher quand ils prendront le bus: le ticket passe à 2 euros au lieu de 1,50 euros à partir 1er janvier. Pour ceux qui prennent leur voiture pour aller travailler, sachez que le forfait kilométrique est supprimé pour les quatre premiers kilomètres. Une mesure qui devrait permettre de rapporter 35 millions d’euros à l’État. À noter que comme en 2012, les salaires ne seront indexés qu’une seule fois quel que soit le niveau de l’inflation. Les pensions, elles, ne seront plus indexées.

Hausse du salaire minimum

La prime CAR-e ne concernera plus uniquement que les acheteurs de voitures électriques, ceux achetant des autres véhicules propres sont écartés du système d’aide. Dans le domaine des énergies vertes, les subventions seront moindres.

Il n’y a pas que des mauvaises nouvelles à signaler ce mardi 1er janvier: les quelque 53 000 salariés qui touchent le salaire minimum verront leur paie mensuelle augmenter. Pour les travailleurs non-qualifiés, elle passera de 1846,51 euros à 1874,19 euros soit une augmentation de 27,38 euros (+1,5%) et les travailleurs qualifiés toucheront 2 249,03 euros.

(ks/L'essentiel Online)

Ton opinion