Réforme scolaire – Ce qui va changer pour les lycéens

Publié

Réforme scolaireCe qui va changer pour les lycéens

LUXEMBOURG - La ministre de l'Éducation nationale, Mady Delvaux-Stehres, a présenté ce mardi les grands axes de la réforme du lycée. Le classique passerait à quatre sections.

Si la réforme est adoptée, quatre sections feront leur apparition en classique.

Si la réforme est adoptée, quatre sections feront leur apparition en classique.

Editpress

Si la réforme est adoptée, quatre sections feront leur apparition en classique: lettres et sciences humaines, sciences naturelles, sciences économiques et sociales, et enfin arts plastiques et musique. Dans chaque section, le lycéen devra choisir entre un cours de mathématiques fortes, plus théorique, ou un cours de mathématiques appliquées, plus concret.

Pour ce qui est de l'enseignement général, en 2e le nombre de sections sera élargi à neuf: sciences économiques et gestion, sciences économiques et communication, sciences de l’ingénierie, sciences informatiques, arts et communication visuelle, sciences de la vie, sciences sociales et humaines, formation de l’infirmier, et enfin formation de l’éducateur.

La notation maintenue

La ministre a également annoncé un changement dans la dénomination. La section technique va s'appeler «enseignement général» et le secondaire «enseignement secondaire classique». Enfin, toutes les classes sans exception seront numérotées de la 7e à la 1re. Autre nouveauté, l'apparition du travail personnel encadré en 2e de l'enseignement classique et du général. L'objectif est de développer l'esprit de synthèse et d'organisation des lycéens qui présenteront leur projet à l'oral.

Le tutorat et le parrainage seront renforcés pour tous les lycéens et l'accent sera mis sur l'enseignement des langues. Les élèves du général de la 4e à la 1re devront faire de l'allemand ou du français en niveau très élevé. Enfin, à noter que la notation sur 60 points sera maintenue. Le texte du projet de loi doit être finalisé cette semaine et paraîtra à l'ordre du jour d'un prochain Conseil de gouvernement. Les premiers changements pourraient apparaître à la rentrée 2014 pour les classes de 7e dans un premier temps.

(NS/L'essentiel Online)

Ton opinion