Tweet inconvenu – CeeLo Green se moque des victimes de viol

Publié

Tweet inconvenuCeeLo Green se moque des victimes de viol

Le chanteur américain s'est excusé mercredi sur Twitter pour des commentaires sur le viol, alors qu'il vient d'être reconnu coupable d'avoir glissé de la drogue dans le verre d'une femme dans un bar.

«Les gens qui ont vraiment été violés s'en souviennent». Un tweet que le chanteur a effacé suite aux réactions que cela a provoqué. (photo: dr)

«Les gens qui ont vraiment été violés s'en souviennent». Un tweet que le chanteur a effacé suite aux réactions que cela a provoqué. (photo: dr)

«Les gens qui ont vraiment été violés s'en souviennent», a-t-il écrit, avant d'effacer ce tweet suite à la polémique qui s'en est suivie. «Je m'excuse sincèrement et profondément pour les commentaires qui me sont attribués sur Twitter», a-t-il écrit, manière ambigüe de s'absoudre de ces messages. «Ces commentaires étaient idiots, faux et ne représentent pas ce que je pense», a-t-il ajouté.

Le chanteur de «F-ck you» («Forget you» en version tous publics) et de «Crazy», de Gnarls Barkley, est en liberté surveillée depuis qu'il n'a pas contesté la semaine dernière devant un tribunal de Los Angeles avoir transmis un ecstasy à une jeune femme dans un bar avant de se rendre dans son hôtel. La jeune femme affirme avoir été droguée à son insu et s'être retrouvée nue dans son lit en compagnie du chanteur.

Celui-ci nie les allégations de viol, qui n'ont pas été retenues par le tribunal, étant donné qu'il entretenait une relation intime suivie avec la jeune femme. Il a été condamné à trois ans de liberté surveillée, 360 heures de service public et 52 sessions de programmes de désintoxication. CeeLo Green doit se présenter le 2 mars, devant le tribunal de Los Angeles, pour une audience de suivi.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion