Cyclisme luxembourgeois: «Cela a été un Tour de France sans répit»

Publié

Cyclisme luxembourgeois«Cela a été un Tour de France sans répit»

LUXEMBOURG/PARIS – Bob Jungels et Kevin Geniets ont terminé dimanche le Tour de France. Avec des performances particulièrement remarquées sur la course.

par
Joseph Gaulier
1 / 4
Bob Jungels (à droite) a terminé le Tour de France à la 12e place, en compagnie de seulement deux coéquipiers: Benoît Cosnefroy et Stan Dewulf.

Bob Jungels (à droite) a terminé le Tour de France à la 12e place, en compagnie de seulement deux coéquipiers: Benoît Cosnefroy et Stan Dewulf.

AG2R-Citroën
Ici lors du dernier contre-la-montre, à Rocamadour.

Ici lors du dernier contre-la-montre, à Rocamadour.

AG2R-Citroën
Le Luxembourgeois Kevin Geniets est arrivée avec l'intégralité de son équipe: Küng, Geniets, Le Gac, Gaudu, Storer, Pinot, Madouas et Duchesne.

Le Luxembourgeois Kevin Geniets est arrivée avec l'intégralité de son équipe: Küng, Geniets, Le Gac, Gaudu, Storer, Pinot, Madouas et Duchesne.

Groupama-FDJ

Deux Luxembourgeois, Bob Jungels (AG2R-Citroën) et Kevin Geniets (Groupama-FDJ), ont participé dimanche à la traditionnelle dernière étape du Tour de France, sur les Champs-Élysées à Paris. Avec le sentiment du devoir accompli, après une édition éprouvante, parcourue à la vitesse record de 42,026 km/h. «Cela a été un Tour de France sans répit», a lâché Bob Jungels, dans un communiqué de son équipe.

Lui-même a terminé à une belle 12e place au classement général, à 45’23" du vainqueur danois Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma). Surtout, il s’est imposé lors de la 9e étape à Châtel, après une longue échappée terminée en solitaire. Les circonstances de la course lui ont donné plus de responsabilités que prévu: «Ce n’était pas évident d’endosser le rôle de leader après l’abandon de Ben O’Connor (NDLR: son leader australien, qui a chuté), mais je me suis battu pour relever le challenge».

Geniets en soutien précieux

Il n’oublie pas le chemin parcouru: «Il y a un an, je commentais le Tour sur RTL après avoir été opéré. Ce chemin montre qu’il faut toujours croire en soi». Bob Jungels fait partie des trois coureurs de son équipe à avoir terminé la course, avec Benoît Cosnefroy et Stan Dewulf. La formation française a été touchée par des chutes et décimée par le Covid-19, un virus que le Luxembourgeois avait contracté juste avant la course.

L’équipe de Kevin Geniets, Groupama-FDJ, fait en revanche partie des quatre seules formations à avoir terminé avec l’effectif complet de huit coureurs. Il a assuré dans son rôle d’équipier, régulièrement et longtemps dans le groupe des favoris en montagne pour soutenir son leader David Gaudu, finalement quatrième au classement général. Le troisième Luxembourgeois présent au départ du Tour, Alex Kirsch (Trek-Segafredo), a dû abandonner lors de la 6e étape.

0 commentaires