Coronavirus – «Célibataires, n'ayez qu'un seul partenaire sexuel»

Publié

Coronavirus«Célibataires, n'ayez qu'un seul partenaire sexuel»

Les autorités de santé néerlandaises ont conseillé aux célibataires d'éviter les relations sexuelles avec plusieurs partenaires, voire de privilégier «le sexe à distance».

Les rapports intimes évoluent aussi avec cette crise sanitaire.

Les rapports intimes évoluent aussi avec cette crise sanitaire.

L'épidémie de coronavirus et le confinement ont fait naître un nouveau principe: la distanciation sociale. Cela vaut pour la famille, les amis, les collègues... mais également les amants. Si le virus n'est pas une maladie sexuellement transmissible «les rapports sexuels représentent des conditions tout-à-fait propices à une transmission du virus», rappelle le gouvernement luxembourgeois.

Une évidence... et un risque de propagation pour ceux qui changent fréquemment de partenaires. Rares sont les pays qui ont évoqué le sujet. Les Pays-Bas, eux, n'ont pas hésité à conseiller aux célibataires «de se mettre d'accord avec une seule et même personne pour avoir des rapports physiques ou sexuels, par exemple un "partenaire de câlins" ou un "sex buddy"».

«Le sexe avec vous-même ou à distance»

Au départ, le RIVM, l’institut de santé publique néerlandais avait conseillé aux célibataires d'éviter tout contact, avant de préciser, bien conscient que ces précautions nouvelles seront à appliquer sur le long terme. «Le sexe avec vous-même ou à distance» est l'autre option à privilégier, ajoute le RIVM.

Des conseils pour le moins surprenants, bien qu'empreints de bon sens pour ceux qui veulent se prémunir de toute contamination. Reste que cette prise de position a beaucoup fait parler dans la presse internationale. Face au buzz suscité, l'autorité de santé néerlandaise a apporté de nouvelles précisions: «Ces recommandations étaient plutôt destinées aux personnes qui sont en couple mais ne vivent pas ensemble». À bon entendeur!

(th/L'essentiel)

Ton opinion