Au Qatar – Celui qui n'a pas de masque risque la prison

Publié

Au QatarCelui qui n'a pas de masque risque la prison

Le port du masque sera obligatoire en public au Qatar dès dimanche et tout contrevenant risque une peine pouvant aller jusqu'à trois ans de prison et une amende salée.

Les citoyens et résidents devront porter un équipement de protection dès qu'ils quittent leur maison.

Les citoyens et résidents devront porter un équipement de protection dès qu'ils quittent leur maison.

AFP/Ludovic Marin

Cette monarchie du Golfe où vivent environ 2,75 millions de personnes a détecté un nombre relativement élevé de cas de contamination sur son sol, plus de 28 200 tests s'étant révélés positifs.

Les bars, restaurants, cinémas et mosquées ont été fermés mais les chantiers de construction - notamment ceux liés à la Coupe du monde de football 2022 - ont été maintenus avec la mise en vigueur de règles pour la distanciation sociale.

Peines lourdes

Le gouvernement a pris mercredi la décision de rendre le port du masque obligatoire à partir de dimanche et ce «jusqu'à nouvel ordre», a indiqué l'agence officielle QNA jeudi.

Les peines sont très lourdes pour les contrevenants: jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 200 000 rials (environ 50 900 euros) d'amende, a-t-elle précisé.

Les citoyens et résidents devront porter un équipement de protection «dès qu'ils quittent leur maison pour n'importe quelle raison (...) sauf dans le cas où la personne se trouve seule au volant d'un véhicule», a ajouté QNA.

(L'essentiel/afp)

Ton opinion