Coronavirus au Luxembourg – Ces chantiers qui vont s'arrêter dès ce vendredi
Publié

Coronavirus au LuxembourgCes chantiers qui vont s'arrêter dès ce vendredi

LUXEMBOURG - Tram, stade, prison de Sanem... De nombreux chantiers d'envergure à travers le pays vont s'arrêter en raison du coronavirus.

Comme les autres, le chantier du tram va devoir s'arrêter vendredi soir.

Comme les autres, le chantier du tram va devoir s'arrêter vendredi soir.

Le Premier ministre l'a annoncé mardi, lors de son allocution à la Chambre des députés. Les chantiers doivent s'arrêter vendredi, 16h, pour limiter la propagation du coronavirus. Et le ministère l'a confirmé ce mercredi matin à L'essentiel: il n'y aura absolument aucune exception. Tous les travaux publics sont suspendus.

Les Ponts et Chaussées précisent que d'ici vendredi, «il s'agira de terminer certains travaux critiques ou entamés et de sécuriser les chantiers pour une durée indéterminée». Faudra-t-il pour autant aménager le congé collectif de cette année pour ça? Trop tôt pour le dire, explique le ministère. D'autant qu'on ne sait pas combien de temps la crise va durer. Voici donc quelques chantiers emblématiques en cours, qui risquent de prendre du retard. Liste non exhaustive...

Le tram

C'est un des chantiers les plus importants du Luxembourg, en ce moment. Le tram avance de la place de l'Étoile vers la gare de Luxembourg, où il devait arriver fin 2020. Le gros des travaux actuellement concerne l'avenue de la Liberté et la place de la Gare.

Le Pont Buchler

S'il est lié à l'avancée du tram, le chantier du Pont Buchler concerne l'ensemble de la mobilité dans la capitale. L'ouvrage entre le quartier Gare et Bonnevoie est élargi pour faire de la place au tram, aux piétons, aux cyclistes...

Le stade national

Le nouveau stade national est quasiment terminé, à la Cloche d'or, et le parking adjacent doit arriver aussi. S'il devait être achevé pour le mois de juin, la date de mise en service de la nouvelle enceinte sportive n'est pour l'heure pas connue.

L'élargissement de l'A3

La mise à deux fois trois voies de l'A3, l'autoroute vers la France, devait démarrer début 2020 et durer cinq ans.

Le rond-point Irrgarten

Là, on y était presque! Le cauchemar devait se terminer mi-avril au rond-point Irrgarten, à la sortie Hamm de l'A1, près des pistes du Findel. Il est transformé en rond-point turbo. Jusqu'à 4 200 voitures par heure l'utilisent en heure de pointe.

Le Konrad-Adenauer 2

Le nouveau bâtiment du Kirchberg doit accueillir 3 000 agents du Parlement européen travaillant au Luxembourg. La construction des 180 000 m² devait se terminer courant 2021.

L'extension de la gare centrale

De nouveaux quais arrivent à la gare de Luxembourg. Si une partie est en service depuis décembre dernier, la suite devait être finalisée d'ici 2024-2025.

La transversale de Clervaux

La route de 3,7 km doit désengorger Clervaux, notamment en soustrayant les poids lourds qui roulent vers la zone industrielle de Lentweiler. Elle devait être terminée à l'horizon 2022.

L'échangeur de Pontpierre

Un nouvel échangeur, qui tient compte du futur élargissement de l'A4 à trois voies, est en cours de construction au niveau de Pontpierre. La première phase est terminée. La deuxième phase doit être mise en soumission cette année, pour des travaux de deux ans.

La prison de Sanem

Le nouveau centre pénitentiaire de Sanem, au lieu-dit Ueschterhaff, devait «accueillir» quelque 400 détenus d'ici fin 2022, début 2023. 221 agents pénitentiaires doivent être recrutés pour les besoins du bâtiment entouré de 800 m de murs hauts de 6 à 10 m.

L'échangeur Dudelange-Burange

Un nouveau rond-point est en train de sortir de terre sur la N31, à la sortie Dudelange-Burange de l'A13. Il devait se terminer fin 2020, début 2021.

La liaison Micheville

Accès direct à Belval depuis Audun-le-Tiche, la liaison Micheville devait être achevée pour 2022.

Le parc du Ban de Gasperich

Le parc municipal du Ban de Gasperich, au cœur de la Cloche d'Or, a commencé en début d'année. L'espace vert avec un étang de baignade devait ouvrir en 2022.

La caserne militaire du Herrenberg

La caserne militaire du Herrenberg, dans le nord, datait des années 1950. Elle est en cours de modernisation, pour un coût de 137 millions d'euros. La fin des travaux était prévue pour 2025.

Le lycée technique agricole de Gilsdorf

Le nouvel établissement scolaire du nord devait accueillir 800 élèves à la prochaine rentrée.

(jw/L'essentiel)

Ton opinion