Séisme meurtrier – Ces cinq Luxembourgeois partis aider Haïti
Publié

Séisme meurtrierCes cinq Luxembourgeois partis aider Haïti

HAÏTI/LUXEMBOURG - Dévasté le 14 août par un séisme qui a tué 2 200 personnes, Haïti est dans une situation critique. Des Luxembourgeois sont sur place.

Dévasté le 14 août par un séisme qui a tué 2 200 personnes, Haïti est dans une situation critique. La Croix-Rouge luxembourgeoise a envoyé, le 20 août, Nadine Conrardy (directrice de Département Aide et Santé sociales de la Croix-Rouge luxembourgeoise) et Myriam Jacoby (gestionnaire de projet à l’Aide internationale de la Croix-Rouge luxembourgeoise) au sein d'une unité d'intervention d'urgence, l'Emergency Response Unit (ERU) Benelux Relief. Elles font partie d'une équipe de quatre délégués des Croix-Rouge néerlandaise, luxembourgeoise et belge.

Après une phase d'analyse des besoins, la distribution de 200 kits (hygiène, bâches, moustiquaires, kits de cuisine notamment) de première nécessité ont débuté mardi. Trois volontaires du Corps grand-ducal d'incendie et de secours (CGDIS) sont aussi en Haïti. Yves Legil est parti le 19 août, comme expert pour les Nations unies, puis deux pompiers de l'Humanitarian Intervention Team, le 24 août, pour déployer des kits satellitaires, rétablir les communications et coordonner l'action des secours. Une spécialité luxembourgeoise dans le secours d'urgence.

Les missions de trois semaines devraient se prolonger avec des équipes renouvelées. Les équipes sur place évoquent une situation très compliquée, qui nécessitera un soutien important.

(nm/L'essentiel)

Ton opinion