Vaccin contre le Covid-19 – Ces deux amoureux pourraient changer le monde

Publié

Vaccin contre le Covid-19Ces deux amoureux pourraient changer le monde

Partenaire du géant américain Pfizer, la société allemande Biontech est en pole position dans la recherche d’un vaccin contre le Covid-19. À sa tête, un couple de chercheurs passionnés.

La société allemande de biotechnologie Biontech n’a encore jamais produit de vaccin, mais fait la course en tête dans la recherche d’un bouclier contre le Covid-19. C’est grâce à une technologie novatrice que la société fondée en 2008 a décroché le partenariat avec le géant américain Pfizer. Les deux entreprises ont annoncé lundi des résultats prometteurs pour l’essai à grande échelle de phase 3 de leur vaccin en développement.

Basée à Mayence, capitale du Land de Rhénanie-Palatinat, cette société d’environ 1 500 employés a été fondée par Ugur Sahin et Özlem Türeci, un couple de chercheurs allemands d’origine turque. Aujourd’hui, cette dream team qui porte les espoirs du monde entier sur ses épaules fait la fierté de toute l’Allemagne. Élevé en Allemagne, où ses parents travaillaient dans une usine Ford, Ugur Sahin a suivi des études de médecine qui l’ont mené vers le métier de professeur et chercheur dans le domaine de l’immunothérapie. Il a travaillé pour les hôpitaux universitaires de Cologne et de Homburg, où il a rencontré l’immunologue Özlem Türeci. Liés par leur passion commune pour la recherche médicale et l’oncologie, les deux scientifiques sont tombés amoureux.

Une journée de mariage passée à travailler au labo

Fille d’un médecin turc ayant migré en Allemagne, Özlem Türeci a raconté à la presse allemande que leur amour de leur métier est tel qu’ils ont passé le jour de leur mariage à travailler dans leur laboratoire. Aujourd’hui, le couple figure parmi les 100 personnes les plus riches d’Allemagne, selon Der Bund. Ugur Sahin, 55 ans, a raconté au Spiegel comment il a été frappé, en janvier, par un article paru dans «The Lancet», la prestigieuse revue scientifique médicale britannique: celui-ci décrivait la propagation fulgurante d’un nouveau virus apparu à Wuhan, dans la province du Hubei, en Chine.

Le risque de pandémie mondiale n’était alors pas évoqué mais Biontech a décidé dès ce moment de travailler sur ce nouveau virus. Avant même que la planète entre en confinement au début du printemps, le laboratoire avait déjà mis au point vingt candidats-vaccin. L’entreprise allemande et Pfizer, le géant américain aux presque 100 000 salariés, avaient déjà noué un partenariat de recherche et développement en 2018 pour la conception de vaccins à ARNm destinés à prévenir la grippe. Cet accord avait abouti au développement d’un candidat-vaccin. Pour Biontech, qui n’a pas encore produit et mis sur le marché de traitements médicaux autorisés, s’adjoindre la force de frappe de Pfizer est un atout.

L’alliance entre les deux entreprises pour le développement d’un vaccin contre le Covid 19 a été annoncée mi-mars. Elle permet «d’associer les capacités de développement ainsi que les capacités réglementaires et commerciales de Pfizer à la technologie et à l’expertise du vaccin ARNm de Biontech, un des leaders de l’industrie», note un communiqué. «C’est notre technologie», ne manque toutefois jamais de rappeler Ugur Sahin. «La coopération est idéale car elle nous permet le développement et la distribution d’un possible vaccin le plus rapidement possible», explique-t-il au Spiegel.

(L'essentiel/afp/joc)

Ton opinion