Guerre en Ukraine – Ces jeunes mariés passent leur lune de miel au front
Publié

Guerre en UkraineCes jeunes mariés passent leur lune de miel au front

Incertains quant à leur avenir, deux Ukrainiens de 24 et 21 ans se sont unis en catastrophe à Kiev, jeudi. Dans la foulée, ils ont pris les armes pour défendre leur pays.

par
joc
Les deux jeunes gens avaient prévu de se marier le 6 mai.

Les deux jeunes gens avaient prévu de se marier le 6 mai.

Instagram

Ensemble, coûte que coûte. Quand la Russie a attaqué leur pays jeudi dernier, Yaryna et Sviatoslav se sont précipités pour se marier, alors que les sirènes retentissaient à travers Kiev. «Ça faisait très peur», confie l’Ukrainienne de 21 ans à CNN. Bien sûr, ce n’était pas le mariage dont avait rêvé ce jeune couple. Les deux amoureux avaient prévu de s’unir le 6 mai et de faire la fête dans un restaurant avec «une terrasse très, très mignonne». «Juste nous, la rivière, et de belles lumières», raconte Yaryna Arieva.

Mais quand la Russie a attaqué leur pays, les deux fiancés ont décidé d’accélérer le mouvement, ne sachant pas ce que le futur leur réservait. Une fois marié, le couple n’est pas parti en lune de miel. Il s’est engagé dans les Forces de défense territoriales, une branche des forces armées ukrainiennes composée principalement de volontaires. «Nous allons nous battre pour notre pays. Peut-être allons-nous mourir, mais nous voulions par-dessus tout être ensemble», explique la jeune femme.

Les deux amoureux ont rejoint le bureau de leur parti politique, l'Union européenne solidaire. «En ce moment, nous sommes ici et nous faisons tout ce que nous pouvons. Il y a donc beaucoup de travail à faire, mais j’espère quand même que tout ira bien», dit Yaryna. Les deux tourtereaux donnent régulièrement de leurs nouvelles sur Instagram: «Je n’ai pas dormi depuis deux jours, mais je tiens bon, et bientôt je vais me coucher. Dès mon arrivée, j’ai appelé ma femme, elle a couru à ma rencontre. Elle a pleuré de joie. Je sais qu’en défendant ma terre, j’ai une amie fiable qui tient à moi. Je t’aime», a écrit lundi Sviatoslav, ingénieur informaticien de 24 ans.

Ton opinion

1 commentaire