«Managers de transition». – Ces managers d'emploi à l'instar de George Clooney

Publié

«Managers de transition».Ces managers d'emploi à l'instar de George Clooney

LUXEMBOURG - En ce moment sur les écrans de la Grande Région, George Clooney caricature les «managers de transition».

À l'instar de la tâche de George Clooney, plus de 1 000 missions de transition ont été réalisées en 2009 rien qu'en France.

À l'instar de la tâche de George Clooney, plus de 1 000 missions de transition ont été réalisées en 2009 rien qu'en France.

dr

L'image de ce fossoyeur d'emplois colle à la peau des managers de transition. Du moins ceux qui interviennent dans le cadre d’une restructuration. «Je crois que le rôle de Clooney relève beaucoup du fantasme», estime Gilles Marque, du cabinet Actiss Partners, qui regroupe une trentaine de ces managers amenés à prendre ponctuellement les rênes d’une entreprise. «80% de nos missions sont des missions de développement», avance-t-il.

Engagés pour environ six mois à un an, ces managers ont «carte blanche sur les méthodes», selon Gilles. Leur prestation coûte de 500à 1600euros par jour, selon Dominique Hervieu, patron du site Internet lemanagerdetransition.com, fondé il y a deux ans. Difficile, en l’absence de statistiques, de faire la part des restructurations et des projets de développement parmi les 1000 à 1200 missions réalisées en 2009 rien qu'en France.

Le syndicaliste Marc Leroux se rappelle de «nouvelles têtes qui ont opéré une fermeture pour neutraliser le côté affectif». Le profil type, selon une étude du portail lemanagerdetransition.com, est celui d'un cadre quinqua, bardé d’une solide expérience dans des comités de direction et qui se retrouve sur le marché du travail... parfois après avoir été licencié.

Ton opinion