Gare à la saleté: Ces objets du quotidien sont des nids à microbes
Publié

Gare à la saletéCes objets du quotidien sont des nids à microbes

Vous avez beau être maniaque de la propreté, vous n’échapperez pas aux miasmes qui nous entourent. Découvrez les objets du quotidien qui en sont le plus porteurs.

par
Meret Steiger
À votre avis, quels objets du quotidien sont le plus porteurs de germes?

À votre avis, quels objets du quotidien sont le plus porteurs de germes?

Getty Images

Au cours des deux dernières années, nous avons dû faire attention à un certain virus… Mais à quoi bon avoir une hygiène irréprochable quand, pendant ce temps, certains germes s’en donnent à cœur joie? Ceux-ci se propagent sur l’oreiller, les pinceaux de maquillage et les téléphones portables. Une enquête allemande indique quels sont les 19 objets les plus répugnants de nos intérieurs.

Il s’avère que la pire surface testée n’est pas un objet, mais nos propres doigts. En effet, c’est sous nos ongles que l’on trouve le plus de bactéries dont le nombre moyen s’élève à environ 50 000. Raison de plus pour arrêter de se ronger les ongles au plus vite, même si un bon nombre de ces bactéries (mais pas toutes) sont totalement inoffensives.

Plus de bactéries sur la lunette des toilettes que dans le métro londonien

En dehors des objets du quotidien classiques tels que la lunette des toilettes, les lunettes, le masque sanitaire, la taie d’oreiller et le téléphone portable, des prélèvements effectués dans un prétendu nid à microbes, à savoir le métro de Londres ont également été examinés à la loupe. Étonnamment, ceux-ci n’arrivent qu’en huitième position du classement.

1 / 3
C’est sous nos ongles que se trouvent le plus grand nombre de bactéries. Les analyses en ont révélé un nombre incroyable de 50’000.

C’est sous nos ongles que se trouvent le plus grand nombre de bactéries. Les analyses en ont révélé un nombre incroyable de 50’000.

Unsplash/ Allison Christine
L’endroit le plus sale de la maison contient moins de bactéries que sous vos ongles. Quelque 2800 bactéries ont été détectées sur une lunette de toilettes.

L’endroit le plus sale de la maison contient moins de bactéries que sous vos ongles. Quelque 2800 bactéries ont été détectées sur une lunette de toilettes.

Unsplash / 99 Films
Véritable nid à bactéries, les lunettes font partie du Top 3 du classement, avec un peu moins de la moitié de bactéries que sur une lunette de toilettes.

Véritable nid à bactéries, les lunettes font partie du Top 3 du classement, avec un peu moins de la moitié de bactéries que sur une lunette de toilettes.

Unsplash / Josh Calabrese

L’endroit le plus sale, juste après les ongles, ce sont les WC, où quelque 2 800 miasmes ont été relevés. Autre objet du quotidien dégoûtant: les lunettes sur lesquelles prolifèrent en moyenne 1 277 bactéries, soit un peu moins de la moitié de ce que l’on trouve sur une lunette de toilettes.

Oreillers et masques de sommeil méritent un lavage plus fréquent

Pendant le sommeil, notre peau perd en moyenne 15 millions de cellules, qui finissent sur l’oreiller. Beurk! Si cela ne suffit pas à ce que vous laviez votre oreiller plus souvent, les résultats de l’étude vont peut-être vous faire changer d’avis, car un oreiller contient 274 bactéries différentes contre 329 sur les masques de sommeil. Les personnes sujettes à des problèmes de peau au niveau du visage devraient donc retourner ou changer de taie d’oreiller tous les deux jours.

Les masques sanitaires, qui ne sont désormais plus obligatoires, ont également fait l’objet d’analyses et le moins qu’on puisse dire, c’est que le résultat n’est pas brillant. En effet, les cinq masques analysés présentaient en moyenne 424 bactéries en surface, soit onze fois plus que sur un écran d’un téléphone portable qui en accueillait 38.

Les produits cosmétiques sont aussi souvent contaminés

Les pinceaux à fond de teint et à ombre à paupières, les recourbe-cils et les mascaras ont également été examinés de près. Le pinceau à maquillage est particulièrement répugnant: on y trouve en moyenne 1 100 bactéries, soit nettement plus que sur les autres produits cosmétiques. Le pinceau de maquillage arrive ainsi en quatrième position des objets analysés. Raison de plus pour nettoyer régulièrement vos pinceaux avec un nettoyant spécial et de les laver de temps en temps avec du shampooing pour bébé.

1 /

Il est étonnant de constater que les pinceaux sont beaucoup plus sales que le maquillage lui-même. Ainsi, seulement six colonies de bactéries ont été relevées sur les brosses de mascara, ce qui est presque considéré comme exempt de bactéries. Il convient néanmoins de jeter votre mascara au bout de six mois pour éviter toute infection.

Ton opinion

1 commentaire