Ces sauveteurs qui veillent sur nous sont des bénévoles

Publié

Ces sauveteurs qui veillent sur nous sont des bénévoles

Se lever à 6h du matin et rentrer chez soi à 22h, voici la vie que ces hommes et femmes ont choisi pour venir au secours de tous. Et ce bénévolement.

Les secouristes que l'on voit tous les jours à la télé sont presque tous des bénévoles. Le chef du centre de secours de La Rochette est informaticien dans une assurance, celui de Mamer dans le service du personnel d'un supermarché, un autre dans une administration.

Chaque jour, ils sacrifient temps libre et famille pour sauver des vies. Mais le système touche à ses limites, car toujours moins de personnes s'engagent comme bénévoles: trop contraignant.

Au final, 150 personnes assurent, dans tout le pays, 80 % des permanences. Le «Comité des sages de la protection civile» a donc tiré la sonnette d'alarme hier.

L'une des solutions: revaloriser le bénévolat, «pas forcément avec de l'argent», a précisé Henri Glesener, commandant de pompiers. Il faut aussi revoir les structures de commandement pour une meilleure coopération des services sur le terrain. Des semi-professionnels devraient pouvoir combler les lacunes dans les centres de secours.

ih

Ton opinion