«Germany's next Topmodel» – «C’est la dernière chance de sa carrière»

Publié

«Germany's next Topmodel»«C’est la dernière chance de sa carrière»

CAPELLEN - Florence participe ce jeudi soir à la 6e émission du casting d’Heidi Klum. Selon une collègue mannequin luxembourgeoise, Sonia Gleis, Florence a plutôt intérêt à être éliminée.

«Participer à un casting à la télé, c’est toujours un peu la dernière chance de faire une grande carrière», explique Sonia Gleis, 24 ans. Comme Florence, elle sait ce que c’est que de galérer pour se faire un nom dans le mannequinat alors qu’on vient du Luxembourg. Pour toutes les jolies Luxembourgeoises, c’est difficile parce qu’elles doivent rester au Luxembourg pour finir leurs études.

Et vient rapidement le problème de l’âge. Florence a attendu ses premiers examens avant de tenter sa chance à Paris et à 22 ans, elle est désormais presque une senior! Les agences castent des jeunes filles dès 14, 16 ou 18 ans. «Je connais des agences à Paris qui rayent les filles de 21 ans de leurs tablettes, à moins qu’elles aient un bon CV», explique Sonia.

Dans FHM plutôt que dans Elle ou Vogue

«J’espère sincèrement que Florence va se faire remarquer par une agence!», s’exclame la jeune femme. Et que si elle ne gagne pas, qu'elle quitte le show assez rapidement pour éviter d’être estampillée «participante de l’émission d’Heidi Klum». «Parce qu’il y a un monde entre ce genre de casting et la réalité des podiums».

Sonia craint pour son amie qu’elle côtoie depuis cinq ans. Si elle reste seulement la candidate de «Germany's Next Topmodel», elle se verra davantage proposer de poser dans FHM que dans Elle ou Vogue.

En savoir plus

Lesen Sie zu diesem Thema auch den Bericht auf unserer deutschsprachigen Seite.

Ton opinion