Festival de Contern – C’est parti pour deux journées en BD

Publié

Festival de ConternC’est parti pour deux journées en BD

CONTERN – Le Festival de bande dessinée de Contern anime le village depuis ce samedi matin. Achats et dédicace vont rythmer tout le week-end.

20130720 Contern, 20e Edition Festival de la Bande Dessin�e de Contern, (photo= didier sylvestre)

20130720 Contern, 20e Edition Festival de la Bande Dessin�e de Contern, (photo= didier sylvestre)

Didier Sylvestre

Le coup d’envoi du festival de bande dessinée de Contern a été donné ce samedi matin, à 10h. Depuis, les amateurs de planches et de bulles affluent dans le village, pour l’occasion entièrement réservé aux piétons et aux BD. Les visiteurs, attendus comme chaque année par milliers, peuvent fouiller les différents stands pour dénicher des ouvrages d’occasion, collector ou non.

L’autre point fort du festival, ce sont les dédicaces. Le hall sportif de Contern abrite une soixantaine d’auteurs venus signer leurs dernières œuvres. À commencer par les auteurs luxembourgeois. Andy Genen est ainsi présent les deux jours du festival. « C’est la dixième année que je viens», lance ainsi l’auteur luxembourgeois. «C’est un des seuls rendez-vous, au Luxembourg, pour rencontrer nos fans».

Qui plus est, le festival de Contern est «un des plus grands festivals de BD de la Grande Région. Il est devenu incontournable», affirme Andy Genen. «C’est à la fois un rendez-vous pour les gens qui savent ce qu’ils veulent pour leurs collections, mais aussi une grande fête familiale, même pour les gens qui ne sont pas forcément passionnés. Et l’ambiance dans le village est chouette».

Andy Genen arrive à Contern avec sous le bras, notamment, sa version de «Superjhemp», qu’il a dessiné. Pour ces nouvelles aventures, le superhéros luxembourgeois rencontre le personnage traditionnel d’Andy Genen, De Roude Puma, pour un Crossover inattendu. De quoi faire venir les curieux à la table de dédicaces, sans doute. Ils y trouveront aussi les papas habituels de Superjhemp, Lucien Czuga et Roger Leiner, venus avec le nouveau tome de «Hot Cuisine», le Belge Étienne Willem et son «Épée d’Ardenois» et des dizaines d’autres auteurs internationaux.

(jw/L'essentiel)

Ton opinion