Bonne cause – C’est parti pour le Téléthon au Luxembourg
Publié

Bonne causeC’est parti pour le Téléthon au Luxembourg

LUXEMBOURG - Le Téléthon démarre vendredi, afin de récolter des dons pour lutter contre les maladies rares.

Jean-Paul Collin aimerait tripler les recettes du Téléthon «pour arriver à un euro de don par habitant».

Jean-Paul Collin aimerait tripler les recettes du Téléthon «pour arriver à un euro de don par habitant».

Editpress/Didier Sylvestre

«Les maladies rares n’intéressaient pas les firmes pharmaceutiques, elles n’étaient pas assez rentables», explique Jean-Paul Collin, coordinateur du Téléthon pour le Luxembourg. C’est pour cette raison que des familles de malades ont lancé le Téléthon en France il y 60 ans et que le Luxembourg a suivi il y a 25.

Au Luxembourg, l’ouverture est ce week-end en même temps que le Téléthon en France. Un concert gratuit sera donné au Conservatoire. Les spectateurs pourront faire un don. Samedi, des animations sont prévues à la Gëlle Fra. Jusqu’en avril, membres des Lions Clubs et particuliers organiseront des actions. «Il y aura de la vente de sapins, de sandwichs, un lycéen organisera un tournoi de foot…», détaille Jean-Paul Collin.

Au Grand-Duché, le nombre de personnes touchées par l’une ou l’autre maladie rare est estimé à 30 000. L’an dernier, le Téléthon avait permis de récolter 200 000 euros. Les recettes iront à 40% à l’ALAN, l’ASBL qui soutient les malades et leurs proches. Car, «le temps de diagnostic est long et les charges financières peuvent être lourdes». Le reste ira à la recherche, «principalement en France. Mais mon souhait serait qu’on mette sur pied un centre de recherche au Luxembourg», conclut Jean-Paul Collin.

(Séverine Goffin/L'essentiel)

Ouverture Téléthon

Vendredi, à 20h, au Conservatoire de la Ville de Luxembourg, et samedi, de 12 à 17h, place de la Constitution.

Ton opinion