Cyclisme - dopage mécanique – «Cet enfoiré avait probablement un moteur»

Publié

Cyclisme - dopage mécanique«Cet enfoiré avait probablement un moteur»

L'ancien coureur cycliste Phil Gaimon tacle Fabian Cancellara dans son dernier livre autobiographique. Il accuse le Suisse d'avoir mis un moteur dans son vélo.

«Quand on regarde les images, les accélérations ne sont pas du tout naturelles comme s'il avait du mal à rester sur les pédales. Cet enfoiré avait probablement un moteur». Dans son autobiographie «Draft Animals: Living the Pro Cycling Dream (Once a While)» l'ancien coureur cycliste Phil Gaimon accuse Fabian Cancellara, 36 ans, d'avoir fait usage de dopage technologique lors de certaines courses.

Une technologie qui aurait été notamment utilisée lors de Paris-Roubaix en 2010 et sur le Tour des Flandres toujours la même année. «Je n'y croyais pas jusqu'à ce que j'entende certains de ses coéquipiers raconter que Cancellara arrivait sur les courses avec son propre matériel et que son vélo était gardé à l'écart de celui des autres», peut-on encore lire dans un passage de l'ouvrage.

«Tous les coureurs étaient au courant»

Mais la course qui a le plus choqué l'ancien coureur cycliste devenu écrivain c'est Milano-San Remo en 2008. «Il allait si vite que des gars, qui faisaient partie des plus dopés du peloton, n'arrivaient pas à suivre. Tout le peloton savait qu'il a eu un moteur pendant quelque temps».

D'après l'Américain de 31 ans, tous les coureurs étaient au courant que le Suisse mettait un moteur dans sa monture. «J'ai entendu parler de dopage mécanique et je ne vais pas donner de noms, mais dans le cyclisme pro, tout le monde dit, oui Cancellara avait probablement un moteur à certains moments», a raconté l'ancien coureur au site cyclist.

«Les moteurs n'ont jamais été un problème. Mais le sentiment qui domine est qu'il l'a utilisé pendant quelques courses avant d'arrêter quand c'est devenu un début de scandale».

L'attaque de Fabian Cancellara lors de Paris-Roubaix 2010

(L'essentiel/20 minutes)

Ton opinion