A bord d'un avion Ryanair – «C’était le chaos et l’équipage était silencieux»

Publié

À bord d'un avion Ryanair«C’était le chaos et l’équipage était silencieux»

Des passagers d'un vol Ryanair, qui devait relier Bucarest à Londres, ont eu la peur de leur vie lors de leur voyage.

Moment de panique pour les passagers d'un vol de Bucarest à destination de Londres. Quelques instants après le décollage de l'avion de la compagnie Ryanair de mardi matin, la cabine du Boeing 737 s'est soudain remplie de fumée noire, très dense. «Nous ne pouvions même pas voir deux rangées devant nous», a expliqué Cosmin Malureanu, qui se trouvait dans l'avion au moment de l'incident.

Alors que la fumée continuait d'envahir l'avion, le commandant de bord a lancé un appel de détresse pour rejoindre la terre ferme. En pleurs, certains passagers ont bien cru que leur heure était arrivée.

Tout est bien qui finit bien puisque l'avion a pu retourner à l'aéroport de Bucarest, sans aucun souci. Malgré une grosse frayeur, les passagers ont été débarqués et personne n'a été blessé. Le comble de l'histoire: les voyageurs avaient déjà dû attendre un autre avion car il y avait un souci avec celui initialement prévu. L’avion avait décollé avec quatre heures de retard.

À l'atterrissage tant attendu, plusieurs passagers ont partagé leurs ressentis et vidéos sur les réseaux sociaux. L'un d'entre eux s'est plaint du manque de réaction du personnel. «C’était le chaos, l’équipage était silencieux. Nous n’avons même pas vu les masques à oxygène qui devraient normalement tomber. J’étais vraiment paniqué», relate le Daily Mail.

Pour amener leur passagers à destination, Ryanair a proposé un autre vol aux clients. Une offre que 29 passagers sur les 169 ont refusée. La compagnie aérienne a accusé le liquide de dégivrage d'être à l'origine de l'accident. Il se serait probablement retrouvé dans le système de climatisation, d'après Ryanair. Une enquête est en cours pour déterminer les causes de l'incident.

(L'essentiel)

Ton opinion