Consommation au Luxembourg: «Cette année, on s'habille plus chaudement à la maison»

Publié

Consommation au Luxembourg«Cette année, on s'habille plus chaudement à la maison»

LUXEMBOURG – Dans le contexte de la hausse des prix de l'énergie, certains ménages touchés par l'inflation ont choisi de changer leurs habitudes.

par
Yannis Bouaraba

Vincent Lescaut

«Cette année, on s'habille plus chaudement à la maison. On est en pull pour la première fois», témoigne Filipa, venue faire des achats dans un magasin de prêt-à-porter. Cette mère de famille admet avoir baissé le chauffage de son foyer pour faire des économies et préserver son pouvoir d'achat.

Pour certains ménages, les promotions commerciales du Black Friday tombent à point nommé. «Je viens chercher des petits pulls car je me couvre plus que d'habitude à la maison depuis que j'ai baissé le chauffage d'un degré», explique une cliente. Dans les rayons, les petites laines et les doudounes sont les produits qui ont la cote.

«Les gens regardent plus le prix»

«Les clients ne s'en cachent pas. Ils me demandent des produits qu'ils pourraient porter chez eux», confirme la gérante d'une boutique de vêtements de la capitale. «Ce petit pull en cachemire, par exemple, se vend très bien», ajoute-t-elle. «On s'attend à voir beaucoup de monde pour le Black Friday. Pour certains clients, c'est un moment important pour faire des économies», explique la direction d'un autre magasin.

Dans cette boutique, le panier moyen de vêtements chauds a augmenté de 25% par rapport à l'année dernière à la même époque. «On voit bien la différence. Les gens viennent plus tôt que les années précédentes» constate-t-elle. «Avec l'inflation, les gens sont beaucoup moins dépensiers. Ils regardent plus le prix et cherchent de bonnes affaires», conclut une conseillère de vente.

Ton opinion

16 commentaires