Ulcos – «Cette décision doit soulager Mittal»

Publié

Ulcos«Cette décision doit soulager Mittal»

Le syndicaliste français Édouard Martin a ironisé sur la décision de la Commission européenne de retenir en dernière position le programme Ulcos parmi huit projets.

Édouard Martin en colère après le classement des projets retenus par la Commission européenne. (photo: Thomas SAMSON)

Édouard Martin en colère après le classement des projets retenus par la Commission européenne. (photo: Thomas SAMSON)

«Barroso, Mittal, même combat contre les petites gens». Sur son compte Facebook, le syndicaliste CFDT d'Arcelor Mittal, Édouard Martin, ne mâche pas ses mots après l'annonce par la Commissaire européenne au changement climatique d'une «short list» de projets pour les énergies renouvelables et technologies sobres et destinés à être financés par l'Europe. Le projet de captation et de stockage de C02 baptisé Ulcos, considéré comme l'une des dernières chances de sauver le site de Florange, figure parmi cette liste, mais ne se classe que huitième... sur huit.

«Cette annonce est un véritable scandale et doit très certainement soulager Mittal», scande Édouard Martin, estimant que l'abandon du projet Ulcos condamne Arcelor Mittal à fermer ses deux hauts-fourneaux florangeois. «Nous l'avions affirmé depuis le début de ce conflit que l'on ne pouvait compter que sur nous-mêmes. Les sidérurgistes doivent sortir dans la rue et hurler leur dégoût de cette Europe là».

Parmi les sept autres projets sélectionnés, quatre concernent à eux-seuls le Royaume-Uni, la France (Ulcos), la Pologne (Belchatow), les Pays-Bas (Green Hydrogen) et l'Italie (Zero Emission Porto Tolle) devant se partager la moitié des autres programmes. La Commission européenne a par ailleurs déclaré que seuls les deux ou trois meilleurs projets seront sélectionnés. 1,3 à 1,5 milliards d'euros seront alors alloués pour les financer. Mittal exigerait environ 250 millions d'euros de la part de l'Union Européenne pour financer Ulcos, soit environ 30% du coût total.

(cr/L'essentiel Online)

Ton opinion