Belle illusion – Cette écriture permet aux étudiants de tricher

Publié

Belle illusionCette écriture permet aux étudiants de tricher

Une astuce permet de gonfler la taille des travaux de lycéens ou d’étudiants. Tout en donnant l’impression de respecter les règles fixées.

La nouvelle police permet de gonfler un texte de 5 à 10%

La nouvelle police permet de gonfler un texte de 5 à 10%

DPA/Franziska Koark

Beaucoup d’étudiants connaissent le problème: deux jours avant la date limite pour rendre un devoir, à peine la moitié de la quantité demandée est rédigée. Généralement, les consignes sont claires (police Times New Roman, taille 12), laissant peu de place à la triche. Les notes de bas de page inutiles, les intertitres et les longues citations ne sont souvent pas d’un grand secours.

Mais il existe une autre solution pour les petits malins: MSCHF, une firme de New York, a développé une police de caractère appelée… Times Newer Roman. Elle est très semblable à la police standard mais présente l’avantage de placer des caractères et des interlignes plus grands de 5 à 10%. Idéal pour rendre son travail plus volumineux.

Par exemple, un travail de 15 pages en caractère 12 sera composé d’environ 5 833 mots avec la nouvelle police, soit 800 de moins. Soit trois pages Word d’économisées. Mais attention, cela reste de la triche, car cela contrevient aux règles fixées. Attention aux conséquences.

(chb/L'essentiel)

Ton opinion