Rentrée au Luxembourg: «Cette joie des retrouvailles avec les potes»

Publié

Rentrée au Luxembourg«Cette joie des retrouvailles avec les potes»

CLERVAUX – Quelque 650 élèves du Lycée Edward Steichen, à Clervaux, ont effectué leur rentrée lundi, le plus souvent dans l'allégresse.

par
Jean-François Colin
1 / 6

Vincent Lescaut

Vincent Lescaut

Vincent Lescaut

Derniers de cordée, les 41 382 lycéens de l'enseignement public, à l'exception des élèves de 7e, rentrés vendredi, effectuaient leur rentrée, lundi. À Clervaux, ils étaient plus de 650 à franchir les portes du Lycée Edward Steichen (LES). «J'ai remarqué cette joie de retrouver tout le monde», notait Jean Billa, le directeur, «Il s'agit certes d'un effet rentrée qui devrait s'estomper, mais cette absence de contraintes liées au Covid fait du bien».

Dans la classe de 5e G3 de Madame Verbaarschot, Kellycia, 14 ans, soulignait «cette joie des retrouvailles avec ses potes», estimant avoir joui de vacances «juste comme il faut». Si Nilton, 15 ans, se disait «un peu fatigué, car le rythme vient de changer», Kimberley, 14 ans, était «heureuse d'avoir une rentrée sans masque», tout comme Mathieu, 14 ans, estimant que cela «signifie plus de liberté» et «s'avère beaucoup plus sympathique».

Très attentif à cette «génération Covid», Jean Billa a noté, outre «pas mal de lacunes à combler, surtout dans les classes inférieures», une «agressivité croissante» chez certains élèves. Car, dit-il, le Covid a aussi créé des «lacunes sociales, que nous devons nous atteler de combler».

Ton opinion

2 commentaires