Nissan électrique: Cette Leaf en garde sous le pied

Publié

Nissan électriqueCette Leaf en garde sous le pied

Avec sa batterie de 62 kWh et son habitabilité, la Nissan reste une valeur sûre.

par
Mathieu Vacon

Rouler sereinement toute la semaine, et s’autoriser de courts week-ends dans un rayon de 300 km. Dans sa version e+ 62 kWh, la Nissan Leaf a des arguments pour s’imposer comme le véhicule principal d’un foyer. Son habitacle, plutôt sobre mais à la page, confortable et aux dimensions généreuses, suffira pour ramener les courses et se balader en famille sans gros casse-tête pour les bagages.

Agile en ville, celle qui fait partie des doyennes parmi les voitures électriques conserve aussi des qualités de routière sur tracés secondaires et autoroutes. Permises par le moteur de 160 kW (217 chevaux), les reprises sont plus qu’honorables, et sécurisent les trajets. Même si l’on préférera utiliser la berline plutôt en conduite souple, en usant d’une fonction «onepedal» au freinage régénératif progressif.

Consommation proche des standards affichés

Là où certains de ses équipements peuvent se montrer très «brusques», celui de la Leaf s’adapte à la vitesse, et va laisser «couler» le véhicule lancé à vive allure jusqu’à l’arrêt plutôt que le «planter» sur place d’un coup sec. Une bonne note pour l’agrément de conduite, mais aussi pour la préservation de l’autonomie, la japonaise montrant à l’usage une consommation proche des standards affichés: entre 17 et 22 kWh selon le type de conduite et les conditions de route, la «grosse» batterie de 62 kWh permettant de rouler en théorie 385 km sur une seule charge.

Pour profiter de ces performances correctes, la recharge se fera le plus souvent possible, en rentrant du travail, le soir. Car sur prise domestique, il faudra une trentaine d’heures pour un rechargement complet. Une nuit suffit alors normalement pour «effacer» le trajet quotidien. Une Wallbox divise ce délai par plus de deux.

Sur un plus long trajet emmenant en week-end, ces durées s’avèrent un peu plus pénalisantes. Sauf à se brancher sur chargeur rapide, le connecteur de la e+ étant compatible avec du 100 kW. Le passage de 20 à 80% d’autonomie se fait alors en une heure et demie. Mais il faut alors trouver une prise CHAdeMO, ce qui n’est pas toujours aisé...

Fiche technique

  • Modèle essayé: Nissan Leaf e+ 62 kWh, électrique

  • Puissance: 160 kW, 217 ch

  • Couple: 340 Nm

  • 0 à 100 km/h: 6,9 s

  • Vitesse maxi: 157 km/h

  • Dimensions: 4,49 m de long; 1,79 m de large; 1,55 m de haut

  • Volume de coffre: mini 385 litres

  • Poids: 1 605 kg

  • Batterie: 62 kWh, lithium-ion

  • Consommation: 18,5 kWh/100 km

  • Autonomie mixte: 385 km

  • Tarif de base: 42 932 euros

Ton opinion

2 commentaires