Etats-Unis – Cette quadra s’est fait passer pour sa fille pendant 2 ans

Publié

États-UnisCette quadra s’est fait passer pour sa fille pendant 2 ans

Une Américaine de 48 ans risque cinq ans de prison pour avoir pris l’identité de sa fille de 22 ans afin d’entrer à l’uni, de recevoir des subventions, et de sortir avec de jeunes hommes.

Une femme de 48 ans risque une peine de cinq ans de prison après avoir intentionnellement fourni de fausses informations à l'administration fédérale américaine. Elle a plaidé coupable cette semaine. En 2016, Laura Oglesby, originaire de l’Arkansas, a fait une demande de carte de sécurité sociale au nom de son enfant, Lauren Hays. Elle a reçu le document par e-mail, sans aucune difficulté. Une fois ce sésame en poche, l’Américaine alors âgée de 43 ans s’est fait passer pour sa fille de 22 ans, avec qui elle n’avait plus de contact.

À fond dans son rôle, elle a enchaîné les relations avec de jeunes hommes âgés d’une vingtaine d’années, qui ne se doutaient pas qu’ils sortaient avec une quadragénaire. «Tout le monde y a cru. Elle a même eu des petits amis qui étaient sûrs qu’elle avait 22 ans», explique au New York Times Jamie Perkins, chef de la police de Mountain View (Missouri). Le compte Snapchat de Laura regorgeait de photos où elle se faisait passer pour Lauren, filtres rajeunissant à l’appui.

«Elle a complètement adopté un style de vie plus jeune: vêtements, maquillage et personnalité. Elle a assumé le fait de devenir une personne de 22 ans», indique l’inspecteur Stetson Schwien. Laura a vécu deux ans chez un couple de Mountain View, qui l’a prise pour une jeune femme fuyant une situation de violence domestique. Pendant cette période, la quadragénaire a demandé un permis de conduire du Missouri au nom de sa fille avant de s’inscrire à la Southwest Baptist University.

L’Américaine a demandé une aide financière et a reçu 9 400 dollars de prêts étudiants fédéraux et 5 920 dollars de subventions, notamment. Elle a même travaillé à la bibliothèque locale, où les habitants la connaissaient sous le nom de Lauren Hays. L’imposture a finalement été découverte en août 2018, quand les autorités de l’Arkansas ont contacté la police de Mountain View, suspectant que Laura Oglesby avait commis une fraude financière en utilisant le nom de sa fille.

Arrêtée, la quadragénaire a d’abord nié les faits, avant de craquer et de tout avouer. Elle a plaidé coupable.

(L'essentiel/joc)

Ton opinion