Di Caprio – Chantre de l'écologie, il bronze sur un superyacht
Publié

Di CaprioChantre de l'écologie, il bronze sur un superyacht

La star américaine, à l’affiche du film «Don’t Look Up», a été vue sur le bateau très polluant du milliardaire suisse, Ernesto Bertarelli, à Saint-Barth.

Leonardo DiCaprio est accusé d’être un «éco-hypocrite» alors qu’il était photographié, à bord d’un superyacht, peu respectueux de l’environnement, pendant ses vacances à Saint-Barth, selon plusieurs médias britanniques.

La star de «Titanic» est un célèbre ambassadeur des Nations unies pour le changement climatique, et a ouvertement qualifié le réchauffement climatique de «menace la plus urgente à laquelle notre espèce entière est confrontée». Il a souvent exhorté ses fans à prendre des mesures pour lutter contre le changement climatique. Son récent rôle dans le film de Netflix «Don’t Look Up» en est la preuve.

300 000 euros le plein

Aux côtés de sa petite amie de 24 ans, Camila Morrone, l’acteur de 47 ans, était en vacances près de l’île de Saint-Barth, dans les Caraïbes, «l'aire de jeux des milliardaires du monde», depuis le réveillon du Nouvel An. Et là où le bat blesse, il a passé un certain temps à profiter du luxe du superyacht Vava II, propriété du milliardaire suisse Ernesto Bertarelli.

Avec un coût estimé à quelque 190 millions d'euros et d’une longueur de près de 100 mètres, le Vava II possède six ponts et un héliport. Il dispose également d’une salle de sport, d’une piscine, d’un «club de plage» et d’un cinéma. Et il faut compter près de 300 000 euros pour remplir ses réservoirs de carburant. Surtout, il produit autant de carbone en naviguant sur une dizaine de milles nautiques qu’une voiture moyenne en un an. Ce qui a fortement déplu sur les réseaux sociaux, certains internautes n’ont pas hésité à le mettre en face de ses contradictions.

Comportements jugés peu écolo

Une écologiste est venue prendre la défense de la star. Sarah Clayton, qui fait campagne contre l’agrandissement des aéroports en Grande-Bretagne, a déclaré: «Je sais que des célébrités mènent ces vies folles, mais "Don’t Look Up" a tellement fait pour sensibiliser les gens au changement climatique».

D’autres internautes ont également souligné les nombreux engagements du comédien en faveur de l’environnement en mettant régulièrement la main au porte-monnaie. Un témoin a également déclaré dans le Mirror qu’il était l’un des nombreux invités sur le yacht et qu’il ne possédait pas le navire, ni ne l’avait loué.

Pourtant, ce n’est pas la première fois que Leonardo DiCaprio se fait épingler pour ses comportements jugés peu écologistes. En décembre 2021, il a fait l’aller et retour Miami-New York en avion sur une journée. Et en 2016, il avait fait un aller et retour Cannes-New York en jet privé uniquement pour recevoir un prix récompensant… son engagement écolo.

(L'essentiel/adi)

Ton opinion