Fête médiévale à Dudelange: «Chaque année, je viens faire le plein d'hydromel»

Publié

Fête médiévale à Dudelange«Chaque année, je viens faire le plein d'hydromel»

DUDELANGE - Durant deux jours, la Forge du Sud a réuni un très large public pour la fête médiévale. Petits et grands se sont éclatés, sans oublier de s'effrayer.

par
Frederic Lambert
1 / 18
La Fête médiévale attire toujours de nombreux visiteurs.

La Fête médiévale attire toujours de nombreux visiteurs.

Vincent Lescaut

Vincent Lescaut

Vincent Lescaut

Une ambiance médiévale très conviviale. Une nouvelle fois, la ville de Dudelange ne s'est pas trompée en réunissant des milliers de visiteurs pour sa traditionnelle fête médiévale. Malgré les potentielles pluies, une très large foule est passée entre les gouttes pour profiter pleinement des éclaircies. Pour s'éclater pleinement durant deux jours, samedi et dimanche, un pass à 15 euros était proposé par les organisateurs et c'était gratuit pour les moins de 12 ans.

Français domicilié à Luxembourg-Ville, Kevin n'a pas hésité à rejoindre Dudelange pour l'occasion. «On cherchait une activité pour les enfants», nous a-t-il confié, «et on s'est dit que ce serait le bon moment pour faire découvrir le Moyen-Âge à Gustave, Théophile et Salomé. C'était une première pour nous, mais on reviendra et on en parlera autour de nous. Il y a beaucoup de monde et c'est chouette de croiser des gens déguisés en costumes d'époque. L'ambiance est très festive».

Profiter des buvettes

Déguisé en chevalier «amateur», Danny fait ça «pour les petits». Camouflé en bandit avec un masque de tête de mort, Philippe ne laisse personne indifférent. «On est là pour passer un bon moment. On sort nos costumes pour permettre aux gens de faire des photos avec nous. Certains petits enfants se cachent derrière leurs parents quand ils nous croisent, c'est vraiment marrant. On est là pour rigoler, même s'ils ont un peu peur».

«Cela fait des années que l'on vient ici, reconnaît Rafaël, et à chaque fois, on essaie de trouver de nouveaux éléments pour nos costumes. On a eu beaucoup de chance avec la météo et j'ai essayé de rester dans la fourrure et dans le cuir, sans trop de métallique. Ce n'était donc pas si lourd que ça, mais j'ai quand même eu chaud. On profite donc de toutes les buvettes pour goûter des choses. Chaque année, je viens faire le plein d'hydromel».

Ton opinion

1 commentaire